Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le PAME dénonce l'attaque violente du gouvernement contre la manifestation pacifique des travailleurs de la santé. Les employés des hôpitaux publics, dans le cadre de la mobilisation qu'ils menaient au ministère de la Santé, ont été attaqués sans motifs par les forces de la police anti-émeute.

Le gouvernement qui a pourtant rendu hypocritement hommage aux "héros de la santé" depuis plusieurs mois et les a fait applaudir depuis les balcons, a montré son véritable visage en s'opposant aux justes revendications des employés des hôpitaux publics.

A lieu des gants et des masques de protection, le gouvernement envoie la police !

Au lieu de recruter et de titulariser les personnels soignant et chargé du nettoyage dans les hôpitaux, le gouvernement leur jette du gaz lacrymogène !

Au lieu d'un travail permanent et stable, le gouvernement recourt à l'autoritarisme et la répression !

Au lieu d'accroitre les unités de soins intensifs, le gouvernement cherche à interdire les manifestations et les rassemblements !

Au lieu de recruter du personnel provenant des cliniques et autres structures privés, le gouvernement violente les employés des unités de soin publiques.

C'est ainsi que le gouvernement lutte contre la pandémie: par des attaques à l'encontre des luttes et des revendications des travailleurs, cherchant à faire plier par la force et la répression des médecins "héroïques" qui ne font que revendiquer le plus nécessaire et le plus évident en fonction des besoins actuels.

L'INTIMIDATION NE PASSERA PAS -

LES BOUCHES MASQUÉES ONT EGALEMENT DE LA VOIX !

Le PAME appelle les travailleurs et les syndicats à répondre à la politique barbare anti-travailleurs qui met en jeu la vie des gens pour les seuls profits des entreprises et cherche à interdire les luttes des travailleurs.

L'INTERDICTION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS NE PASSERA PAS

NOUS RÉPONDONS - NOUS RENFORÇONS LA LUTTE

Tag(s) : #Grèce Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :