Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Analyse communiste internationale

 

 

Blog d'information et d'analyse des mouvements politiques

L'Inde connaît une semaine de grèves et de protestations
New Delhi, 28 novembre (Prensa Latina) L'Inde a vécu la semaine qui se termine aujourd'hui une grève de 250 millions de travailleurs et d'agriculteurs, de groupes d'étudiants, de femmes et de la société civile contre les nouvelles lois sur le travail et l'agriculture et pour le rejet de la privatisation.

Les travailleurs des principaux secteurs industriels, acier, charbon, télécommunications, ingénierie, transport, ports et docks, plantations, production de défense et établissements financiers ont rejoint la grève jeudi dernier, comme l'indique le site web du Peoples Dispatch.

En outre, des partis de gauche et d'autres partis d'opposition ont participé aux manifestations. Dans plusieurs États agricoles de ce pays d'Asie du Sud densément peuplé, des grèves rurales ont également eu lieu.

Les ouvriers et employés de l'industrie demandent une augmentation du salaire minimum, la fin du travail contractuel, le contrôle des prix des produits de base et la fin de la vente d'unités du secteur public à des entités privées.

La grève a coïncidé avec le jour de la Constitution indienne, qui commémore son adoption en 1949, et s'est produite dans le contexte de l'attaque du gouvernement contre les droits des travailleurs et la protection des agriculteurs.

La police a utilisé des canons à eau, des gaz lacrymogènes et des barrières contre une marche massive de paysans, qui ont néanmoins réussi à entrer à New Delhi après avoir reçu l'autorisation des autorités de tenir leurs manifestations pacifiques.

Parmi les revendications des manifestants figure le retrait d'un certain nombre de codes du travail et de lois agricoles récemment adoptés par le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi, car ils sont accusés d'ouvrir l'agriculture à l'agrobusiness et aux grandes entreprises.

Malgré une forte opposition au sein du corps législatif, quatre codes du travail ont été approuvés, qui permettent aux employeurs et aux administrations d'augmenter la charge de travail, rendent difficile l'obtention de salaires équitables, expulsent facilement les travailleurs, réduisent l'assurance maladie et entravent la formation de syndicats.

Les grévistes réclament la mise en œuvre de politiques sociales pour aider les masses touchées par les conséquences économiques de Covid-19, car des centaines de milliers de personnes ont perdu leur emploi et beaucoup travaillent maintenant à des salaires réduits et dans des conditions onéreuses.

Les revendications des travailleurs comprennent également 10 kilos de nourriture pour toutes les familles nécessiteuses, ainsi qu'une augmentation des contributions de l'État à l'éducation et à la santé dans le pays.

car/abm

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=414351&SEO=india-vive-semana-de-huelgas-y-protestas

Tag(s) : #Inde, #Solidarité internationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :