Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

https://static.actu.fr/uploads/2020/10/lille-rassemblement-hommage-samuel-paty-attentat-conflans-sainte-honorine-prof-enseignant-14.jpeg

La République et le fait religieux depuis 1880 | Pearltrees

Images : dessins, caricatures, affiches, photos… | La République et le fait  religieux depuis 1880

En ce jour de rentrée des classes, alors que les enseignants rendent un dernier hommage à leur collègue, le prof  Samuel Paty, égorgé par un fanatique musulman devant son collège, pour avoir défendu le droit de critique et la liberté de penser, nous republions l'article que nous avons écrit au lendemain du drame : 

LIEN

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2020/10/religion-et-politique.html

Pourquoi ? 

Depuis ce drame, les jours ont succédé aux jours. Et rien de significatif n'a changé. Alors que la matinée de rentrée devait associer maîtres et élèves pour débattre, en toute liberté,  entre enseignants d'abord, puis avec les élèves ensuite, du thème de la laïcité, coeur de notre école républicaine, le pouvoir macronien a limité l'hommage à une minute de silence et à lecture de la lettre de Jean Jaurès ...

Ce changement  subit de cap de la part du ministre de l'Education nationale exprime bien l'inquiétude du pouvoir de laisser s'exprimer concrètement  la liberté  d'expression, alors qu'on attend toujours les mesures "fortes" annoncées contre l'islam politique.

Car il s'agit bien d'un problème politique et non religieux. 

Pourtant, aucune action contraignante n'a été prise contre les menées impulsées de l'étranger et visant à miner la société française au nom de l'Islam.

Chacun connaît les instigateurs : les états du Golfe et l'Arabie saoudite à travers, en particulier, l'organisation politique, les Frères musulmans et ses associations plus cultuelles que culturelles, si actives en France, et en particulier en Seine Saint-Denis. Les Imams étrangers poursuivent leurs prêches en toute liberté, voire en arabe, sans que cela émeuvent les autorités.  Une mosquée  - l'unique cas - s'est vue fermée pour six mois....

On sait pourquoi.

Les Etats du Golfe comme l'Arabie saoudite sont de gros clients de l'industrie militaire française. Les Rafales et autres engins de mort sont vendus à des régimes, dont le système politique est la charria, avec ses décapitations publiques, la mort et la lapidation pour les impies.

Ce qui ne semble pas gêner nos autorités, plus occupées de business que de morale.

Résultat : l'horreur continue avec attentat de Nice, commis par un "réfugié" venu librement de Lampedusa, via l'Italie, les frontières au sein de l'Union européenne étant sans contrôle national...

Jusqu'à quand ?


 

Jean LEVY

 

Tag(s) : #Laïcité, #Religions

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :