Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Libérons Mumia a ajouté un bouton pour vous donner plus d’informations.

POUR SE DÉFENDRE, 
MUMIA ABU-JAMAL A TOUJOURS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN FINANCIER

Sans mobilisation internationale et sans solidarité financière, le journaliste afro-américain Mumia Abu-Jamal n’aurait pas échappé à l’exécution. Aujourd’hui, sans votre soutien il serait condamné à mourir en prison et sans moyen financier il n’aurait aucune chance d’être libéré.

APPEL URGENT A DONS POUR SA DEFENSE (*)

Le 9 décembre prochain cela fera 39 ans que Mumia a été grièvement blessé et arrêté par la police de Philadelphie. Quelques mois plus tard, accusé d’être le meurtrier d’un policier, il sera condamné à mort au terme d’un procès raciste et expéditif.

Il passera près de 30 ans dans le couloir de la mort durant lesquels deux ordonnances d’exécution ont été stoppées in extrémis grâce à la mobilisation internationale.

En considération des conditions inconstitutionnelles du déroulement du procès, c’est seulement en 2011 que la Cour Suprême, la plus haute instance juridictionnelle des Etats-Unis, annulait sa condamnation à mort et la commuait en prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Autrement dit, Mumia était une deuxième fois condamné à mourir en prison.

Il faudra attendre 2016 pour qu’une nouvelle jurisprudence de la Cour suprême des Etats-Unis fasse enfin droit à la demande d’un condamné qui contestait qu’un même magistrat puisse être partie prenante dans toutes les procédures ayant abouti à sa condamnation à mort. Une première aux Etats-Unis ! C’est sur la base de cette jurisprudence que Mumia et d’autres condamnés ont engagé un recours en contestation de leur condamnation à mort prononcée dans des conditions identiques. Dans le cas de Mumia, le magistrat impliqué fut d’abord procureur avant d’être juge lors des procédures d’appel. 

Engagé depuis 2017 dans cette nouvelle bataille judiciaire dont l’enjeu est d’obtenir la révision de son procès, Mumia a enfin obtenu en 2019 un droit d’appel pour contester sa condamnation. Cette décision a immédiatement été bloquée par un recours du syndicat de la police de Philadelphie devant la Cour suprême de Pennsylvanie dont Mumia attend l’arbitrage. 

Cette judiciarisation sans fin nécessite de mobiliser encore des moyens financiers importants pour faire face aux frais incroyablement onéreux imposés par l’administration, auxquels il faut ajouter les dépenses en enquêtes privées menées par sa défense.

 Voilà les raisons de notre appel urgent à dons.

> A cet effet, vous trouverez  :

 > Vous pouvez également faire un don par internet à cette adresse sécurisée

Merci pour votre solidarité et votre générosité sans lesquelles Mumia ne pourrait défendre son innocence et prétendre être enfin libéré.

Bien amicalement.

(*) Les dons recueillis jusqu’à ce jour par le Collectif français de soutien à Mumia se sont élevés à plusieurs centaines de milliers d’euros ces vingt dernières années. Ils ont été directement reversés à ses avocats.

Tag(s) : #Libérons Mumia
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :