Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Union européenne ne reconnaît pas les résultats des législatives au Venezuela

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell le 7 décembre (image d'illustration).
 

RT France

L'union européenne ne reconnaît pas les résultats des législatives au Venezuela remportées par le parti présidentiel. Nicolas Maduro a de son côté salué sa victoire, et rappelé qu'il avait reconnu sa défaite 5 ans plus tôt lors du même scrutin.

L'Union européenne ne reconnaît pas les résultats des élections législatives organisées le 6 décembre au Venezuela car elle ne juge pas crédible le processus électoral, a annoncé 7 décembre le chef de la diplomatie européenne.

«Le manque de respect du pluralisme politique, la disqualification et la poursuite des dirigeants de l'opposition ne permettent pas à l'UE de reconnaître ce processus électoral comme crédible, inclusif ou transparent, et ses résultats comme représentatifs de la volonté du peuple vénézuélien», a déclaré Josep Borrell à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles.

Les Etats-Unis considèrent toujours Juan Guaido comme président par intérim 

«Les Etats-Unis condamnent les élections législatives frauduleuses du régime illégitime de Maduro le 6 décembre. Ils ne répondent à aucune norme minimale de crédibilité et ne sont rien de plus qu'une tentative de voler l'avenir démocratique du Venezuela. Nous appelons tous les pays à rejeter cette imposture électorale», a écrit sur Twitter pour sa part le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

 

Il a par ailleurs fait savoir dans un communiqué que les Etats-Unis vont «continuer à reconnaître» l'opposant Juan Guaido comme «président par intérim» du Venezuela malgré les élections législatives.

«La communauté internationale ne peut pas laisser Maduro, qui est au pouvoir de manière illégitime après avoir volé l'élection de 2018, tirer profit d'une seconde élection volée», a-t-il prévenu, réaffirmant que les législatives de la veille, boycottées par Juan Guaido, étaient une «mascarade».

«Il y a 5 ans, j'ai reconnu les résultats et la défaite, nous pensions que nous allions construire des canaux de dialogue. Aujourd'hui 5 ans plus tard, je dois dire que nous avons une nouvelle Assemblée nationale et que nous avons obtenu une gigantesque victoire électorale», a déclaré pour sa part le président vénézuelien après l'annonce des résultats du scrutin.

En savoir plus sur RT France :

 https://francais.rt.com/international/81534-union-europeenne-ne-reconnait-pas-resultats-legislatives-venezuela

Ça n'empêche pas Nicolas                        Ça n'empêche pas Nicolas
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les Venezueliens ont voté. Certes, les abstentions ont été nombreuses. Mais celles-ci ne remettent pas en cause la valadité du scrutin. L'opposition n'a pas osé se présenter à visage découvert. Et il serait faut d'assimiler les citoyens qui n'ont pas pris part au vote comme opposants politiques.
 
Si Washigton, et à sa suite, l'Union européenne, faisaient ce calcul, cela serait pour eux admettre que Joe Biden, qui n'a comptabilisé que moins de 30% des suffrages est un président mal élu qui ne peut représenter les Etats-Unis.
 
Et la validité du président français, élu avec le soutien de 43% des électeurs, serait également mise en doute...Quant aux députés LREM, la majorité de l'Assemblée Nationale, ils ne représentent que  le vote de 16% des Français inscrits sur les listes électorales; Ce qui ne les empêche pas de légiférer en imposant leurs vues à la majorité des Français. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean LEVY
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :