Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène, nuit et plein air
 
 
 
Pour sortir de l'ornière dans laquelle nous plonge la ploutocratie au pouvoir, prenons ceux de Grand puits en exemple
 

À la SNCF, les années se suivent et se ressemblent. 2021 a donc débuté par une grève ce lundi 4 janvier sur le site amiénois de l’établissement de maintenance du matériel (EMT) des Hauts-de-France qui assure l’entretien des rames TER. « La direction était prévenue puisque nous avions déposé un préavis de grève en fin d’année. Aucune des revendications n’ayant été satisfaite, les personnels ont cessé le travail et ce n‘est probablement pas la dernière fois », explique Daniel Jalladeau, représentant CGT au sein de l’établissement.

En cause : les conditions de travail et d’organisation, ainsi que les effectifs. « Les effectifs sont de plus en plus maigres et on demande de plus en plus de productivité aux agents », explique Daniel Jalladeau. « On exige désormais d’eux qu’ils aient une double spécialité mais sans qu’il y ait en face de cette exigence les formations nécessaires. Cela pose des problèmes en matière de sécurité, puisque certains agents dont ce n’est pas la spécialité sont appelés à travailler sur les organes de roulement ou les freins des trains. Par ailleurs, il y a un gros problème d’effectif du fait notamment du non-remplacement des agents qui partent en retraite… »

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :