Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tous les canaux d'information, dont dispose la ploutocratie, nous rabâchent que la pandémie, qui ravage le monde, est responsable de la crise économique. Le ralentissement brutal de la production industrielle - et le chômage de masse qui s'en suit - sont causés par le coronavirus.

Tous les experts patentés vous le répètent à longueur d'antenne. 

Aussi, le Jupiter élyséen vise à maintenir l'outil économique au maximum de ses capacités, profit oblige. Les restrictions à l'activité humaine ne frappent que les libertés d'aller et venir des Français, hors, bien sûr, de leurs période de travail.

C'est la règle du "Métro-Boulot-Dodo" qui constitue le quotidien de nos concitoyens. Terminées les activités de loisir : elles seules seraient causes de la Covid qui nous menace. Et de nous répéter quotidiennement que la pratique d'un sport individuel, la rencontre à terrasse d'un café entre deux amis, sont plus dangereuse que la fréquentation d'un métro bondé, qu'un supermarché aux heures d'affluence.

Quant aux voyageurs en provenance des pays de l'Union européenne, aucun contrôle n'est exercé aux frontières françaises, ni à leur arrivée dans les gares et aéroports. De même les transporteurs routiers européens, de quelque nationalité qu'ils soient, ne seront soumis non plus au moindre contrôle ...La priorité est donnée à la libre circulation des capitaux, des hommes et des marchandises. La loi du marché libre a priorité sur la santé des Français !

Les membres du Conseil scientifique, nommés par le pouvoir, le répètent ... Et les médias vous le serinent sur tous les tons. N'allez pas croire ces médecins, ces professeurs sans lien avec les labos privés, qui prétendent le contraire. Ces hérétiques devraient être brûlés en place publique, car ils insultent la parole jupétérienne.

Chacun écoute et entend, plein d'inquiétude le gouvernement ordonner toujours plus de restrictions à ses libertés.

Donc, pas le moindre doute sur l'entière responsabilité du virus, qui assassine notre économie.

Aussi, peut-on s'étonner que les bien-pensants du Monde* aient semé le doute quant au bien fondé de la divine parole . En effet, le quotidien on ne peut plus soucieux de ne pas douter des propos élyséens, a titré sur toute sa Une : 

"Pourquoi la pandémie accélère l'essor de la Chine"

La nouvelle fait scandale. Comment l'économie de l'Empire du Milieu peut-elle tirer bénéfice - à grande échelle - d'une pandémie qui, par nature, chez nous apporte récession et malédiction ? Y aurait-il deux virus, un mauvais en Occident, et un bon en Chine ? En effet, le quotidien nous apprend que cet état, encore qualifié de "pays en développement", il y a moins de  vingt ans, puisse en 2028, donc d'ici sept ans, , rattraper et voire dépasser le PIB des Etats-Unis...Et cela au lendemain d'une pandémie qui à mis à l'arrêt toute son économie quatre mois durant ? Le Monde annonce une progression du PIB chinois de 2% dès cette année, alors que dans me monde occidental, la récession est catastrophique, et nul ne sait si celle-ci se ne poursuivra pas encore en 2021.

Y aurait-il une vérité asiatique aux antipodes de notre vérité ?

Et si le système économique en vigueur à Pékin était la une des causes des performances chinoises ? Et si la pandémie n'était pas la raison de la récession dans nos pays ? Et si la crise était celle du capital financiarisé et mondialisé, victime d'une surproduction anarchique qui ne peut plus s'écouler dans un monde paupérisé ?

Oh là, vous ne seriez pas communiste, pour parler comme ça ?

Jean LEVY

*Le Monde mercredi 13 janvier 2021

Tag(s) : #Crise économique et pandémie
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :