Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amendement sur le vote par anticipation : «On est sur une méthode de voyou» (ENTRETIEN)

Amendement sur le vote par anticipation :

«On est sur une méthode de voyou»

 

(ENTRETIEN)

 

RT France

Le sénateur Eric Bocquet, qui qualifie de «gadget» l'amendement sur le vote par anticipation pour la présidentielle, déplore son inscription au dernier moment dans le débat. Pour l'élu PCF, le gouvernement méprise de plus en plus le Parlement.

Au sein d'un texte sur l'organisation technique du scrutin présidentiel de 2022, le gouvernement a déposé au dernier moment, le 16 février, un amendement au Sénat visant à introduire «un vote par anticipation» sur «une machine à voter» installée dans chaque préfecture.

 

Cela a d'autant plus créé la surprise chez les sénateurs que l'amendement n'avait pas été inscrit lors de la première lecture à l'Assemblée nationale en janvier dernier. Réunis en commission, les sénateurs, majoritairement de droite, l'ont une première fois largement rejeté, le 17 février. Soumis au vote dans l'hémicycle du Sénat le 18 février, il a de nouveau subi un rejet massif, avec 321 voix contre et seulement 23 pour. Le sénateur communiste (PCF) Eric Bocquet se dit sidéré par la méthode employée par le gouvernement.

RT France :Monsieur Eric Bocquet, le gouvernement a tenté d'insérer à la dernière minute un amendement pour instaurer le vote par anticipation et sur machine électronique en vue de la présidentielle de 2022. Comment avez-vous réagi en apprenant cela ?

Eric Bocquet (E. B.) : C'est une forme de sidération. On a déjà vu le Parlement être maltraité, négligé, enjambé. On est sur une méthode de voyou. J'emploie un terme très fort, mais on a vu tomber cet amendement la veille de l'examen par le Sénat sur le projet de loi organique. Or, ce texte a déjà été voté à l'Assemblée et cette disposition n'a même pas été introduite dans la loi initiale. Ce qui aurait dû être le cas. 

RT France : Pourquoi le gouvernement ne l'a-t-il pas introduit dans la loi initiale, à votre avis ?

E. B. : Si cela avait été introduit dans le projet de loi initial, l'amendement aurait dû suivre tout un circuit de validation, par le Conseil d'Etat par exemple. Tout projet de loi doit aussi faire l'objet d'une étude d'impact. Car si on n'est pas sur des coûts démentiels, il y en a tout de même qui peuvent retomber, notamment, sur les collectivités territoriales. Enfin, ce texte aurait dû également être soumis pour consultation à l'avis du conseil d'évaluation des normes. Donc le fait de déposer cet amendement comme ça, au débotté, avant l'examen au Sénat, ça a permis d'éviter toutes ces étapes. C'est tout de même assez sidérant y compris d'un point de vue démocratique. J'ai rarement vu un truc pareil.

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/entretiens/83968-amendement-sur-vote-par-anticipation-on-est-methode-voyou

LIRE AUSSI

Présidentielle : la dernière arnaque de Macron et de son clan : le vote possible par anticipation par voie électronique dans la semaine précédent le scrutin. Et le commentaire de Jean LEVY

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/

du 19 février 2021


 
Tag(s) : #Libertés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :