Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Spoutnik V

"Ca n'empêche pas Nicolas"

donne son point de vue;

 

Macron et son gouvernement, en manque de vaccins, ne peut plus faire le black-out sur le vaccin russe, le premier et l'un des plus fiables du monde. 

Mais que n'a-t-on entendu en France sur Spoutnik 5 depuis l'automne dernier, dès que Moscou en a annoncé la nouvelle. La méfiance sur sa fiabilité, l'étonnement hostile sur la rapidité avec laquelle il devait être mis sur le marché,tendaient à réduire l'impact sur l'opinion de la réussite scientifique russe . Et il n'était pas alors question d'en acheter, alors que la France était dépourvue de tout vaccin, et que les livraisons faites par les labos occidentaux, retardées par ceux-ci,  se sont avérées largement insuffisantes. 

Emmanuel Macron a annoncé que les Français seront, pour ceux qui le désirent, vaccinés pour l'été. Mais faudrait-il pour atteindre ce but, non seulement disposer des quantités nécessaires de doses de vaccins, mais déployer les structures adaptées sur l'ensemble du territoire pour réussir une vaccination de masse dans les délais évoqués.
On en est encore bien loin...

Quand il s'agissait, les années passées,  de rassembler 100.000 policiers, CRS et gendarmes, pour contrer chaque samedi des manifestations de gilets jaunes, le pouvoir en trouvait les moyens.  Mais face à la pandémie, Macron est comme paralysé. Pourquoi ne pas mobiliser les services sanitaires de l'armée, et même l'intendance, les casernes,  pour réussir les opérations de vaccination ?

Encore faudrait-il se dépêcher de disposer des dizaines et des dizaines de millions de doses de vaccin, et de ne pas attendre, les bras croisés, la bonne volonté des instances européennes, pour juger à notre place, des "bons" vaccins à commander, par contrats signés sous le sceau du secret.

Là encore, c'est la souveraineté de notre République qu'il faut invoquer pour décider de ce qui est bon pour les Français. Se débarrasser des contraintes imposées par l'étranger, c'est la condition de la réussite de la vaccination de masse annoncée.

Jean LEVY

SPOUNIK 5, une avancée russe au service de tous les peuples, et le commentaire de Jean LEVY

Pour Bloomberg, Spoutnik V est

sans doute la «percée scientifique la

plus importante» de la Russie post-

soviétique

En manque de doses anti-Covid, les pays européens comme le reste du monde s’intéressent de plus en plus au vaccin russe Spoutnik V à haute efficacité. Dans un article récent, un journaliste de Bloomberg, l'agence économique US, a qualifié ce dernier d’un des accomplissements scientifiques les plus importants de la Russie depuis l'ère soviétique.

Spoutnik V, premier vaccin au monde contre le coronavirus fabriqué en Russie, y représente «sans doute la percée scientifique la plus importante depuis l’époque soviétique» pour ce pays, estime Bloomberg.

Selon les conclusions de la troisième phase des essais du vaccin publié par la revue médicale The Lancet, ce produit de l’institut russe Gamaleïa démontre une forte efficacité (91,6%) et ne le cède en rien à ses concurrents américains et européens, indique l'agence. En outre, il s’avère une solution beaucoup plus efficace que les inventions chinoises.

Bientôt certifié en Europe?

Spoutnik V attend désormais d’être autorisé en Union européenne, et une vingtaine de pays étrangers l’ont déjà précommandé. La France s’est également dite favorable à son utilisation.

Suite aux retards de livraison annoncées par Pfizer-BioNTech et AstraZeneca, l’Europe semble avoir besoin de nouvelles doses anti-Covid. Et si la certification de Spoutnik V par l'Agence européenne des médicaments (EMA) devait prendre du temps, l’Allemagne a proposé d’épauler la Russie dans sa demande d’homologation dans l'UE.

«Dividendes diplomatiques»

Dans la lutte mondiale contre la pandémie qui a fait 2,3 millions de morts en un peu plus d'un an, la course aux vaccins a pris une importance géopolitique, indique Bloomberg. Selon le média, la Russie pourrait en tirer des dividendes diplomatiques comme l'un des rares pays à avoir fabriqué une protection efficace contre cette maladie.

Selon Oksana Antonenko, directrice de la société Control Risks, citée par Bloomberg, le succès du vaccin russe dans la lutte contre le Covid-19 pourrait renforcer l'influence géopolitique de Moscou, notamment en Amérique latine.

Tag(s) : #Vaccins Pandémie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :