Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : « Lula est le seul qui semble capable de l'emporter contre Jair  Bolsonaro »

 

Analyse communiste internationale

 

Blog d'information et d'analyse des mouvements politiques

 

La décision prise ce lundi (8) par le ministre Edson Fachin, de la Cour suprême fédérale (STF), d'annuler tous les actes de procédure impliquant l'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva dans l'affaire Lava Jato à Curitiba, fait déjà écho dans le monde entier.

Le président argentin Alberto Fernandez, a tweeté : "Les peines prononcées contre Lula dans le seul but de le persécuter et de l'éliminer de sa carrière politique ont été annulées. Justice faite, Lula libre.

Adolfo Pérez Esquivel, prix Nobel de la paix, a célébré : "Lula libre, innocent et candidat en 2022". Pour le pacifiste, ce qui s'est passé est une "guerre judiciaire" contre Lula. "C'était la loi et son arrestation a été un coup dur pour la démocratie au Brésil. (Jair) Bolsonaro n'est pas un président légitime", a-t-il déclaré.

Le site web Opera Mundi a noté que l'annulation, qui rétablit les droits politiques de Lula, a fait la une du Guardian ("La décision, que les analystes ont qualifiée de bombe politique, signifie que Lula va probablement défier le président actuel du Brésil, Jair Bolsonaro, dans l'élection présidentielle de 2022"), dans Al Jazeera ("La décision de Fachin ouvre la porte à la candidature de Lula en 2022"), dans Le Monde ("Deux ans et demi plus tard, dans un récent sondage, Lula semble être le seul capable de vaincre le président Jair Bolsonaro lors de la prochaine élection en 2022").

Au Brésil, l'ancien ministre des affaires étrangères Celso Amorim, président du Comité international Lula Libre, a publié une note :

"Outre la joie, je ressens encore une certaine émotion pour le travail que nous avons accompli ensemble, que je veux partager avec tous les membres du Comité ici et dans le monde entier. Même sans surestimer l'impact de nos actions, je considère également la décision d'aujourd'hui comme une victoire collective pour tous les démocrates qui se sont battus pour cet objectif. Certains sont partis, comme notre Kjeld. Mais ils continueront à nous inspirer. Comme le disaient les camarades du Frelimo : la lutte continue et la victoire est certaine".

Walter Sorrentino, secrétaire des relations internationales du Parti communiste du Brésil (PCdoB), l'un des partis fondateurs du Comité, s'est également félicité de cette décision, mais a attiré l'attention sur la nécessité d'aborder la question de la partialité de l'ancien juge Sérgio Moro.

"Une victoire importante a été obtenue aujourd'hui avec la décision du ministre du STF, Edson Fachin, de reconnaître l'illégitimité de Sérgio Moro. Il s'agit d'une démonstration claire que le procès de Lula était illégitime. Mais le combat continue : pour sauvegarder pleinement le système judiciaire et l'État de droit démocratique, il faudra aussi démasquer la partialité marquée du juge Moro dans le procès de Lula. Le combat continue, en raison des soupçons contre Moro dans les procès Lula. Ce qui ne peut pas arriver, c'est que la "République de Curitiba" reste impunie".

Source http://www.solidnet.org/article/CP-of-Brazil-La-anulacion-de-las-condenas-de-Lula-repercute-en-todo-el-mundo/

Tag(s) : #Amérique latine Brésil, #Lula
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :