Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une chaîne de production du vaccin russe Spoutnik V au Kazakhstan (archive photo)

La France dit ne pas avoir de capacités industrielles disponibles pour produire le vaccin russe anti-Covid Spoutnik V

Un responsable du ministère français de l'Économie a déclaré qu'il n'y avait pas de capacités industrielles disponibles en France pour produire le vaccin anti-Covid russe Spoutnik V.

Pour le moment, la France ne peut pas produire le vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V, puisque ses usines sont saturées par  d'autres vaccins, a déclaré ce mardi 9 mars un responsable du ministère de l'Économie.

«À court terme en tout cas, toutes les capacités de production françaises sont saturées par d'autres vaccins [...]. On n'a pas de doctrine particulière, ou d'a priori particulier, à supposer que tout se passe dans les règles prévues par le droit européen», a indiqué ce responsable.

Cette mise au point intervient après l'annonce de la conclusion d'un accord commercial entre le Fonds russe d'investissements directs (RFPI) et le groupe suisse Adienne Pharma&Biotech qui, s'il se concrétisait, ouvrirait la voie à la production du Spoutnik V en Italie.

Selon le directeur général du RFPI Kirill Dmitriev, la Russie s'est mise d'accord sur la production de Spoutnik V en Italie à partir de juin et mène des négociations avec la France et l'Allemagne.

Spoutnik V en cours d'examen par l'EMA

Enregistré en Russie le 11 août 2020, le vaccin Spoutnik V a été approuvé ou est en cours d'homologation dans trois pays membres de l'UE - Hongrie, Slovaquie et République tchèque. Quarante-six pays ont déjà donné leur feu vert à son utilisation.

À l'heure actuelle, ce vaccin russe est examiné par l'Agence européenne des médicaments (EMA).  

Le 7 mars, la présidente du conseil de direction de l'EMA, Christa Wirthumer-Hoche, a comparé l'autorisation nationale en urgence du Spoutnik V par certains pays européens à la roulette russe. Les créateurs du vaccin l'ont invitée ce mardi 9 mars à présenter des excuses publiques pour ses «commentaires négatifs [...] qui soulèvent de sérieuses questions sur une éventuelle ingérence politique dans l'examen en cours de l'EMA».

 

Accueil - GEIP

Ce "groupement" exporte quels médicaments ?

L'industrie pharmaceutique française ne produit pas de vaccins, ni les nombreux médicaments fabriqués en Asie, qui rapportent breaucoup plus de dividendes que s'ils étaient "Made in France"...

La souveraineté industrielle de la France, le pays de Pasteur, en pharmacie comme en machins-outils ou en ordinateurs, devrait être au coeur de la politique comme objectif à court terme des candidats à la future présidentielle. non pas comme un slogan de campagne, mais avec les modalités précises d'application pour le retour à la maison immédiates des secteurs stratégiques de l'industrie. 

Et pour être certain de l'application de cette mesure patriotique, le moyen le plus sûr, c'est de rendre à la Nation ces secteurs stratégiques. 

Un candidat qui s'engagerait dans cette voie aurait...ma voix !

Jean LEVY

 

 

Tag(s) : #Industrie française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :