Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Loïc Pen, médecin urgentiste, alerte : "On va faire un tri clinique, avec ceux qui ont le plus de chance de survivre”.

Alors que le taux d’incidence poursuit son ascension en France et explose en Île-de-France, l’Humanité a fait le point avec Loïc Pen, médecin urgentiste de l’hôpital de Creil (Oise) 
 

“On constate qu’on est à la limite de nos capacités hospitalières. L’hôpital est plein, il n’y a plus de place et les patients continuent à arriver. Nous avons même dû transférer des gens sur Saint-Malo” avertit Loïc Pen, qui souligne au passage le taux d’incidence élevé du bassin Creillois. 
 

D’après lui, les services hospitaliers vont être contraints d’opérer le tri des patients, comme lors du premier confinement. “On arrive à un moment où l’on va mettre en danger nos capacités à prendre en charge. On va faire un tri clinique, avec ceux qui ont le plus de chance de survivre”. 
 

Une situation d’autant plus insoutenable qu’elle aurait pu être évitée d’après le médecin urgentiste: “On nous force à faire du tri, car on n’a pas augmenté depuis le premier confinement le nombre de places en réanimation. On n’a pas non plus commencé de  formations massives pour plus de médecins, plus d’infirmières, plus d’aides soignantes", fustige-t-il. Pour s’en sortir, “il faut changer de logique, confiner et donner des moyens à l’hôpital, sinon, on n’y arrivera jamais”. 
 

Autre urgence: la levée des brevets sur les vaccins. “On ne nous permet pas d’utiliser toutes les capacités de production du monde, car ces brevets appartiennent à quelques industriels. Or, l’article 31 de l’OMS nous donne le droit de lever ces brevets pour produire sur notre territoire les vaccins nécessaires à notre population.

Aujourd’hui, ce n’est pas fait, pour des intérêts financiers”. . Sans ça, pas de vaccination massive s’inquiète-t-il, pour l’Europe mais également pour les pays pauvres, encore plus impactés par la pénurie de vaccins.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :