Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'appel de la CGT, des salariés de l'entreprise de transport Keolis organisent un barrage filtrant dans la gare routière de Nîmes

A l'appel de la CGT, des salariés de l'entreprise de transport Keolis organisent un barrage filtrant dans la gare routière de Nîmes © Radio France - Tony Selliez

La gare routière de Nîmes bloquée par des salariés grévistes de Kéolis

C'est au tour de la gare routière de Nîmes de subir un mouvement social ce mardi après-midi. Des salariés de l'entreprise de transport Keolis font barrage depuis 16h devant les cars.

Tout n'est pas bloqué, mais il s'agit quand même d'un barrage filtrant, pour rester dans le cadre de la législation. "Nous, on réclame un pourcentage, une augmentation de l'ordre de l'inflation, soit environ 1%, alors que le groupe Kéolis a décidé de geler les salaires,explique Sébastien Danis, élu CGT au CSE de l'entreprise.

Les salariés veulent également mettre fin à un accord sur l'annualisation, parce que cet accord ne permet pas de se faire rémunérer les heures supplémentaires, le salaire étant lissé sur l"année.

 

Les lignes 12, 21, 22, 31, 33, 51, 52, 61, 112 , 141, 804 et TEMPO 201, 202, 206, 207, 208, 209, 210, 213, 215, 219 et 232ne peuvent pas circuler normalement et auront du retard.

Le mouvement a débuté mardi dernier. Une réunion entre syndicats et direction est programmée ce mercredi, dans la matinée

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :