Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuel Macron débute sa visite de deux jours dans le Lot dans le village de Saint-Cirq-Lapopie ce mercredi après-midi.

A Saint Cirq Lapopie, dans le Lot, c'est le temps des caresses...

Quand le monarque visite ses sujets à quelques jours des élection régionales : une campagne électorale personnelle aux frais de l"état,    par Jean LEVY

Ainsi le Président va courir la campagne - électorale s'entend,  - celle des Régionales et des Départementales d'abord, pour tenter de réduire l'ampleur du désastre attendu par son parti, LREM, abusivement majoritaireà l'Assemblée, et qui  risque aux prochaines élections d'ariver loin derrière les premiers...

Le monarque-président n'oublie pas non plus sa propre candidature à l'Elysée dans moins d'une année. Peu de chance que les frais occasionnés par sa présente tournée lui soient déduits des dépenses plafonnées pour la Présidentielle : ne va-t-il pas visiter ses territoires en tant que Président ? ..

C'est vraiment le souverain qui daigne voir ses sujets.

Et c'est avec nos sous qu'il fait sa propagande !

Sera-t-elle payante ou sera -t-il doublé par un autre Macron, un Xavier Bertrand par exemple ? Ceux qui tirent les ficelles font-ils encore confiance à leur protégé, le "Mozart de la banque", comme l'appelait son grand patron de chez Rothschild ?

Les mois prochains nous le diront.

Ausi, sans attendre, Emmanuel Macron veut régler le ballet qui devrait, selon ses fidèles,  le mener à nouveau à l'Elysée. C'est ainisi qu'on se plaint, en haut lieu, des voix discordantes qui, dans certains médias, l'attaquent à revers : des éditorialistes trouveraient "trop à gauche" le président, et ça déplait à Sa Majesté !... Ne devrait-on pas, nous dit-on,  déduire du temps de parole imparties aux candidats les chroniques des journalistes favorables à Marine Le Pen ?

Les médias seraient-ils à ce point hostiles au Président ?

Qui s'en est aperçu ?

Il suffit  d'écouter et de regarder les médias publics sous le contrôle de l'Elysée (et payés par l'ensemble des contribuables), à la radio comme à la télé, que ce soit à France Inter, à France Info, aux JT de France 2 etc..., les bulletins d'informations, les débats entre comparses, les commentaires des journalistes comme ceux des experts,  déroulent le tapis au Président à longueur d'antenne.

Un vrai service après vente permanent de l'Elysée. 

Et le Roi se plaint que des voix privées polluent le programme...

Il est permi de rêver : et si l'opposition, c'était celle d'un PCF à 30% des voix...

On entendrait déjà mugir les chars russes sur nos plaines...Et le Grand stade transformé en goulag...Rappelez-vous "l'homme au couteau entre les dents" des années 20, il y a un siècle, déjà, désignant le "danger bolchevik"..Et la même propagande de l'Occupant allemand, sa Propaganda-Abteilung, ses affiches crimatisant le groupe FTP Manouchian...

Goebbels, le ministre de la propagande d'Adolf Hitler, disait :"

 Plus le mensonge est gros, plus il passe . 

Pour justifier ce qui suit :

C'est l'un des droits absolus de l'Etat de présider à la constitution de l'opinion publique.

 Aussi, aujourd'hui, l'oligarchie financière mondialisé au pouvoir - et pour y rester - quel que soit le nom de son "premier de cordée", dispose de l'information comme d'une machine de guerre.

Méfiez-vous : c'est terrain miné.

Jean LEVY

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :