Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le PCF, l'Union Européenne et le démantèlement de la SNCF… - Commun COMMUNE  [le blog d'El Diablo]

Quelle différence entre « un tract des années 70 » du PCF et Marine Le Pen ?

Le PCF en France : 100 ans d'histoire extraordinaire

Avec ce parti-là, d'accord

 

Danielle Bleitrach a écrit :

Sur le premier semestre 2021, Fabien Roussel est la 3e personnalité politique la plus présente dans les matinales.

Commentaire d’un journaliste : « Opération réussie pour le PCF : le candidat communiste, Fabien Roussel, est la troisième personnalité politique la plus invitée des matinales. Inimaginable il y a encore quelques années… »

POUR LIRE LA TOTALITE DE L'ARTICLE

CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://histoireetsociete.com/2021/07/11/la-dynamique-de-la-campagne-de-roussel-et-la-maniere-dont-lessai-doit-etre-transforme/

ET DANIELLE BLEITRACH CONCLUT :

Il y a une dyamique chacun en est conscient il faut qu’elle devienne l’affaire de tous…
Commel’a écrit ici même un camarade grec-marseillais: j’espère que l’essai va être transformé… Cela suppose un travail d’équipe

Danielle Bleitrach

Certes, la volonté de Fabien Roussel de revitaliser le PCF est manifeste. Ses attitudes de leader ouvrier, ses prises de paroles aux accents prolétariens plaident en sa faveur. Son dynamisme revendiqué en faveur d'une remobilisation des communistes tranche avec le plan-plan de l'équipe précédente. 

Je partage ces sentiments et je m'en réjouis. 

Remettre le Parti communiste en ordre de marche suppose des objectifs à atteindre, des priorités sur lesquelles le Parti doit publiquement s'engager. Certes, Fabien Roussel rappelle avec vigueur les revendications essentielles qu'attend le monde du travail concernant les salaires, les retraites,  la réduction des horaires de boulot. Et faire payer les nantis par une redistribution des impôts. 

 Qui ne se réjouirait fort de replacer ces objectifs au coeur même de la campagne des prochaines présidentielles ?

Mais voyons les choses en face : peu nombreux sont ceux qui croient qu'une élection peut renverser la table ? Les Français se sentent pris dans la nasse et  que pour en sortir un vote, fût-il présidentiel, ne suffira pas;

Pris dans les filets d'une propagande de tous les instants, diffusée par l'ensemble des médias tenus par quelques financiers, et par un pouvoir à la dévotion de ceux-ci, l'avenir paraît bouché au plus grand nombre de nos concitoyens. Leur horizon quotidien se borne aux risques qu'un virus leur fait courir.  Et, l'expérience de ces dernières décennies leur a ôté les dernières illusion dans la politique et l'ensemble des partis qui sont, pour eux, diverses boutiques qui vendent la même marchandise. 

Ets deux Français sur trois s'abstiennent de choisir un commerçant plutôt qu'un autre.

Et ce n'est pas parce que le PCF offre aujourd'hui des produits de meilleure qualité que le chaland va s'y presser.

Les Français se sentent pris dans la nasse, avons-nous dit.

Mais de quelle nasse s'agit-il ?

Confusément, les citoyens perçoivent que, pour l'essentiel, les affaires importantes se traitent ailleurs, hors de leur portée. Et ils ont raison : la France, à travers les traités que ses dirigeants, de droite comme du PS, ont signés, s'est trouvée livrée au pouvoir étranger de la finance européenne mondialisée, l'Union européenne.  Et que celle-ci fixe en dernier ressort la politique des vingt-sept états engagés.

L'UE est donc la prison de ses peuples. Ceux-ci peuvent rêver d'autres horizons. C'est hors de question tant qu'ils resteront prisonniers.

La seule issue, c'est de s'en évader.

Prêcher une "autre Europe", c'est au mieux voir sa cellule repeinte en rose, ou faire des rêves de croisière sur la lune.

Mais ces vérités-là, jusqu'ici, le PCF les a cachées aux Français.

Fabien Roussel aura-t-il le courage de dire la vérité ?

C'est à ce prix-là que le PCF ressuscitera.

 

Jean LEVY

 

Tag(s) : #PCF
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :