Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forte CHUTE de la « popularité » de MACRON

La popularité d'Emmanuel Macron lors de la crise sanitaire

Le même bilan a été dressé par YouGov en juin 2020, en pleine phase deux du premier déconfinement. La popularité la plus faible du chef de l’État (26%) a été atteinte au début de la crise sanitaire, en mars 2020.

Par ailleurs, si l’on analyse l’évolution des opinions défavorables, il est possible de constater que le pourcentage d’août 2021 (63%) est le même qu’en octobre 2020, lors de la deuxième vague épidémique. Cette différence avec les opinions favorables se traduit par un nombre différent de sondés qui ne se sont pas prononcés.

Ainsi, la part des opinions défavorables s’affiche encore plus importante (64%) aux mois de juin et de juillet 2020, avec un record de 67% de mécontents en mars 2020.

Malgré l’activité d’Emmanuel Macron sur TikTok et Instagram destinée à convaincre les 18 à 34 ans de se faire vacciner, il perd deux points chez ce groupe, indique Le HuffPost.

L’enquête a été réalisée auprès de 1.107 personnes représentatives de la population nationale âgée de plus de 18 ans.

Présence de Macron sur les réseaux sociaux

Depuis début août, le chef de l’État publie régulièrement des vidéos depuis le fort de Brégançon, son lieu de résidence durant les vacances, en mode selfie et en tenue décontractée afin de donner confiance en l’immunisation, principalement chez les jeunes. Il répond à des questions fréquentes que les réfractaires ou les personnes qui hésitent sont susceptibles de se poser et lance des appels à la vaccination. 

La vaccination et les Français

Menée fin juillet auprès de 1.000 jeunes âgés de 18 à 25 ans par l’institut Ipsos, une enquête montre l’adhésion écrasante de cette catégorie à la vaccination. Seuls 17% s’y opposent.

Ce taux est quasiment le même que celui de l’ensemble de la population, montre un sondage Ecoscope OpinionWay, réalisé en juillet pour Les Échos. 16% des Français ont dit alors ne pas avoir l’intention de se faire vacciner.

Avis sur le pass sanitaire

Selon un baromètre effectué sur ce sujet par YouGov en juillet, plus de la moitié des Français se sont déclarés favorables à l’extension du pass sanitaire (51%). Plus d’un tiers de la population a fait part de son opposition (33%), alors que 45% estiment qu'il est incompatible avec les libertés individuelles.

La part des Français soutenant l’extension de cette mesure était encore plus élevée (62%), selon une enquête réalisée en juillet par Ipsos/Sopra Steria pour Le Parisien

Tag(s) : #Macron
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :