Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAxOTEwZmE5YjIwNmI4NGE2NTBlZTYyZTE4NGJlODQyODUyOTg?width=640&height=480&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=2b11a445fc36a9e08213ae59d7035677f3884b2074f2b2d8838286d8f9063aad

En route pour le 80e anniversaire ! – L'amicale de Châteaubriant

CHATEAUBRIANT:
Des milliers de personnes
à la carrière des fusillés

 

 

 

Dimanche 17 octobre, l'Amicale de Châteaubriant Voves Rouillé Aincourt a commémoré les 80 ans des exécutions commises par les nazis à la carrière de la Sablière en 1941.

La commémoration a rassemblé des milliers de personnes.
La commémoration a rassemblé des milliers de personnes.
Philippe Martinez et Serge Adry.
Philippe Martinez et Serge Adry.
Les visiteurs ont pu découvrir le site rénové de la Sablière à l'occasion de cette commémoration qui a duré tout l'après-midi, dimanche, par une météo exceptionnelle.
Les visiteurs ont pu découvrir le site rénové de la Sablière à l'occasion de cette commémoration qui a duré tout l'après-midi, dimanche, par une météo exceptionnelle.
Venus par cars entiers pour certains, les visiteurs étaient « rangés » par régions.
Venus par cars entiers pour certains, les visiteurs étaient « rangés » par régions.
Une cinquantaine d'enfants a participé à l'évocation théâtrale.
Une cinquantaine d'enfants a participé à l'évocation théâtrale.
La chorale Méli-mélo et des enfants lors de l'évocation théâtrale en clôture de la commémoration.
La chorale Méli-mélo et des enfants lors de l'évocation théâtrale en clôture de la commémoration.
Les porte-drapeaux devant les portraits des fusillés et le monument aux morts restauré cette année.
Les porte-drapeaux devant les portraits des fusillés et le monument aux morts restauré cette année.
Commémoration des 80 ans de l'exécution des 27 otages le 22 octobre 1941 à la carrière de la Sablière de Châteaubriant. De gauche à droite : Carine Picard-Nilès, Catherine Ciron, Alain Hunault, Sarah El Hairy et Didier Martin.
Commémoration des 80 ans de l'exécution des 27 otages le 22 octobre 1941 à la carrière de la Sablière de Châteaubriant. De gauche à droite : Carine Picard-Nilès, Catherine Ciron, Alain Hunault, Sarah El Hairy et Didier Martin.

 

La cérémonie commémorative des 80 ans de l'exécution des 27 otages de Châteaubriant, le 22 octobre 1941 à la carrière de la Sablière, a bénéficié d'une météo digne d'un été indien et d'une affluence record, ce dimanche 17 octobre.

Parmi les invités exceptionnels présents pour cette occasion figuraient notamment la secrétaire d'État chargée de la jeunesse et de l'engagement Sarah El Hairy et plusieurs figures du Parti communiste français (PCF) et de la CGT : Philippe Martinez, secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), Fabien Roussel, secrétaire national du PCF ou encore Léon Deffontaines, secrétaire général du Mouvement des jeunes communistes de France. Les 27 hommes exécutés en octobre 1941 par les nazis étaient en effet des prisonniers du camp de Choisel, où étaient essentiellement internés des opposants politiques au régime de Vichy et à l'occupation allemande. Les intervenants ont insisté sur l'importance de « préserver la mémoire du passé » à une époque où « la bête immonde ressurgit partout en Europe » avec la montée toujours plus forte des partis d'extrême droite.

Carine Picard-Nilès a mené avec beaucoup d'émotion une grande partie de cette cérémonie de trois heures. Celle-ci s'est achevée par la restitution théâtrale 1941-2021 : quand on résiste on a toujours 20 anspréparée avec les Tréteaux de France, Centre Dramatique National, comptant la participation exceptionnelle de l'acteur-réalisateur Robin Renucci (Un village français).

Cette évocation a été composée avec deux classes de CM, soit une cinquantaine d'enfants en tout : la classe de Caroline Fella de l'école de Béré (Châteaubriant) et les élèves d'Aline Molinda de l'école Voltaire de Sevran (Seine–Saint-Denis). La comédienne Solenn Goix et les metteurs en scène Babette Largo et Thomas Fitterer faisaient également partie de cette représentation très émouvante, accompagnée des chants de la chorale castelbriantaise Méli-mélo.

 
 
 
 

REPRIS SUR

​​​​​​​

 

 
Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :