Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le traître et le néant, Gérard Davet, Fabrice Lhomme | Fayard

Comme avec Nicolas Sarkozy et François Hollande, les deux journalistes s'attaquent au bilan d'Emmanuel Macron Comme avec Nicolas Sarkozy et François Hollande, les deux journalistes s'attaquent au bilan d'Emmanuel Macron © AFP / YOAN VALAT

 

           

            MEDIAPART

 

 
LE TRAÎTRE ET LE NÉANT

Je viens de survoler les bonnes feuilles du pavé quinquennal de Davet et Lhomme, ces deux anciens journalistes du Monde qui consacrent ainsi pour la troisième fois leurs précieuses observations de l'exercice présidentiel.

Le résultats est forcément différent dans la mesure ou l'"intéressé a verrouillé sa communication et celle de ses proches. Mais ça fonctionne..

Dans un régime dont la démocratie bat dangereusement de l'aile, ce genre de publication exerce un contre pouvoir qui certes ne vas pas faire vaciller le machiavélique potentat, mais vient au moins se proposer à la réflexion de ceux qui le veulent (ou le peuvent) encore.

Or donc, après Sarko m'a tuerUn président ne devrait pas dire ça, voici Le traître et le néant. Je vois en arrière plan de ces 600 pages, poindre une lueur d'espoir puisque, aussi bien, ce sont autant de pavés jetés dans la marre présidentielle et à ce point déstabilisante que le premier "croqué" a été battu lors de sa deuxième candidature et que le suivant n'a même pas pu se représenter !

Et pourquoi n'a-t-il pu se représenter ? Parce qu'il est nul ? D'accord ! Parce qu'il a cocufié la gauche ? C'est vrai !

Mais c'est d'abord d'avoir été trahi par un jeune prédateur sans foi ni loi qui lui aura savonné la planche, avec une adresse il est vrai démoniaque et quelques complices de l'intérieur - Castaner, Collomb, Le Drian... - bien peu recommandables.

Que ce petit banquier sans envergure, mais nanti d'un culot absolument monstrueux et d'une tutrice luciférienne, soit parvenu à devenir le factotum de la haute-finance en échange d'un soutien de campagne ahurissant (la moitié des quarante millions déclarés ont été versés par seulement 1,5 % des donateurs, dont les oligarques Arnault, Niel, Bettencourt, mais aussi et surtout BlackRock le plus puissant groupe financier au monde) en dit assez sur le personnage, sa stratégie et ses intentions.

Qu'il soit parvenu à convaincre une majorité de votants  semble encore aujourd'hui surréaliste et comme tant d'autres, je ne m'en suis pas remis. Car on a beau ressasser que c'est un séducteur, je me demande encore en quoi avec ses attitudes de séminariste inverti, cette sorte de Riquet à la houppe endimanché peut plaire ? Oui, à quelques mémères concurrentes de Brigitte, oui, à quelques jeunistes contents d'eux-mêmes, oui, aux vingt pour cent de riches soucieux de préserver leur piscine, leur bagnole allemande et leurs séjours à Courchevel, mais comment fait-on une majorité avec une telle engeance ?

Chantre d'un soi-disant nouveau monde, ce président toxique a, qui plus est, confisqué le pouvoir législatif et violé l'esprit de la République en pratiquant une gouvernance exclusivement étayée autour d'une bande d'énarques et d'occultes conseillers dont la seule légitimité tient au choix de Jupiter... Des choix consistant à jouer systématiquement l'extrême libéralisme contre le peuple et de faire ainsi émerger une opposition de rejet et de haine. Tandis que Sarkozy et ses attitudes de voyou, agaçait, que Hollande et ses maladresses faisait rire, Saint-Emmanuel-les-mains-jointes, s'approprie tous les pouvoirs avec cet opportunisme consternant et une gloutonne sauvagerie.

Le traître et le néant vient à point dénoncer cette inconcevable manipulation. Et comme les élections resteront probablement libres en 2022, il ne reste plus qu'à espérer que les gens prendront la mesure de l'imposture pour la sanctionner...

Tag(s) : #Macron Bouquin dévastateur
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :