Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

réduire ses impôts

 

Les plombiers de l'optimisation fiscale

ob_5700a7_paradis-fiscaux.jpg

Paradis fiscaux , dont certains sont au sein de l'Union européenne

Ça n'empêche pas Nicolas              Ça n'empêche pas Nicolas

 

Ces dirigeants politiques,qui appliquent une politique d'austérité pour leur peuple au nom de l'intérêt national, usent pour leurs personnes, des astuces financières - les paradis fiscaux -  qu'ils dénoncent publiquement comme scandaleuses ..! 

C'est le système économique qui est en cause : il repose uniquement sur la notion de profit privé, qui est, selon eux, le seul moteur du développement.... dont ils sont en fait les uniques bénéficiaires.

Les voleurs qui nous donnent des leçons de morale..."Ils" prônent la rigueur pour leurs peuples, mais ne l'appliquent pas pour eux mêmes : la preuve !

 

« Pandora Papers » :

plusieurs chefs de gouvernement

pointés du doigt pour optimisation

ou évasion fiscale

Des liens entre des actifs offshore et 336 responsables politiques

Au total, des liens ont été établis par l'ICIJ entre des actifs offshore et 336 dirigeants et responsables politiques de premier plan, qui ont créé près de 1.000 sociétés, dont plus des deux tiers aux Iles Vierges britanniques.

Tony Blair, DSK

Parmi les personnalités exposées, se trouvent également la chanteuse colombienne Shakira, le mannequin allemand Claudia Schiffer ou la légende indienne du cricket Sachin Tendulkar.

Apparaissent aussi les noms de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, qui a réalisé l'achat d'un bien immobilier à Londres par le biais d'une société à l'étranger, et de l'ancien ministre français Dominique Strauss-Kahn.

L'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) a fait transiter plusieurs millions de dollars d'honoraires de conseil à des entreprises par une société marocaine exempte d'impôts, selon les documents examinés par l'ICIJ.

Pas de poursuites à attendre dans la plupart des cas

 Mais dans le cas des dirigeants, l'ICIJ met en parallèle le discours anti-corruption tenu par certains d'entre eux avec leurs placements dans des paradis fiscaux.

Dans le détail, le roi Abdallah II de Jordanie aurait créé au moins une trentaine de sociétés offshore, c'est-à-dire dans des pays ou territoires à fiscalité avantageuse. Par le biais de ces entités, il a acheté 14 propriétés de luxe aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, pour plus de 106 millions de dollars.

Quant au Premier ministre tchèque, Andrej Babis, il a placé 22 millions de dollars dans des sociétés écran qui ont servi à financer l'achat du château Bigaud, une grande propriété située à Mougins, dans le sud de la France.

Le président équatorien, Guillermo Lasso, a lui logé des fonds dans deux trusts dont le siège se trouve aux Etats-Unis, dans le Dakota du Sud. Tandis que le président kenyan, figure de la lutte anticorruption, est propriétaire d'une fondation secrète au Panama, détenant plus de 30 millions de dollars (26 millions d'euros).Dans le détail, le roi Abdallah II de Jordanie aurait créé au moins une trentaine de sociétés offshore, c'est-à-dire dans des pays ou territoires à fiscalité avantageuse. Par le biais de ces entités, il a acheté 14 propriétés de luxe aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, pour plus de 106 millions de dollars.

Quant au Premier ministre tchèque, Andrej Babis, il a placé 22 millions de dollars dans des sociétés écran qui ont servi à financer l'achat du château Bigaud, une grande propriété située à Mougins, dans le sud de la France.

Le président équatorien, Guillermo Lasso, a lui logé des fonds dans deux trusts dont le siège se trouve aux Etats-Unis, dans le Dakota du Sud. Tandis que le président kenyan, figure de la lutte anticorruption, est propriétaire d'une fondation secrète au Panama, détenant plus de 30 millions de dollars (26 millions d'euros).

Tag(s) : #Optimisation fiscale
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :