Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France à la veille de la Révolution (1787-1789) – Veni Vidi Sensi

Depuis 1789, la France coule, elle s'enfonce, elle s'abîme dans sa médiocrité, selon Éric Zemmour.

Zemmour, l'homme en rouge sur l'image ci-dessus

 

Linternaute.com

Jean-François Kahn livre une analyse sans concession du "Destin français" :

Car voici ce qu'écrit très exactement Eric Zemmour

D'abord cette véritable profession de foi :

"Auparavant (c'est-à-dire sous l'Ancien Régime), chacun était à sa place et à son rang, chacun, du manant jusqu'au roi lui-même, faisait son devoir en fonction de son statut, la liberté signifiait non pas faire ce que l'on veut mais ce que l'on doit.

On se trouvait bien dans son monde. Les âmes étaient moins troublées et moins tendues. Le Français suivait ses instincts aimables et sociables.

Cette société a été détruite par la Révolution.

Au nom de la liberté, de l'égalité, il n'y a plus de rang, plus de statut et donc plus d'honneur. A partir de 1789, parvenir devient la seule obsession. Ignorant les leçons de son histoire, la France a sabordé son Etat au nom de la liberté, son homogénéité culturelle au nom des droits de l'homme et l'unité de son peuple au nom de l'universalisme. Elle sacralise une république de principes et de valeurs sans ordre ni incarnation, sans hiérarchie ni verticalité.

D'après Eric Zemmour, la France, dont la seule chance de sauvetage fut l'Empire, aurait en fait pu mettre fin à la dynamique de son implacable décadence. Elle en eut, dit-il, la possibilité. Unique. Quand ?

En 1873. A quelle occasion ? Lorsque, les royalistes étant majoritaires à l'Assemblée nationale, le comte de Chambord aurait pu, sous le nom d'Henri V, ressaisir la couronne et rétablir la monarchie.

Or, comme chacun le sait, cette occasion a été manquée. 

Tag(s) : #Présidentielles : Zemmour
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :