Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hôpitaux : les services d'urgence au bord de la saturation | LCI

La réduction des lits s'est poursuivie en France depuis 2019, durant le quinquennat d'Emmanuel Macron (avec Véran, recruté par François Hollande, toujours à la manoeuvre dans le but est de "rentabiliser l'hôpital"...)

Et cela ainsi continué de plus belle durant ces années de pandémie... 

Jean LEVY

Infographie: Hôpitaux : l'évolution des capacités en lits de soins | Statista

 

Hôpitaux : l'évolution des capacités en lits de soins en Europe

S'il faut garder à l'esprit que la définition des "soins curatifs" peut quelque peu varier d'un pays à l'autre, il s'agit globalement de l'ensemble des équipements (publics et privés) dédiés aux soins aigus de courte durée, excluant notamment les lits dévoués à la rééducation et aux soins palliatifs.

L'Allemagne fait partie des pays de l'OCDE où la capacité était la plus élevée au début de la crise sanitaire, avec 6 lits de soins curatifs pour mille habitants en 2019, en baisse d'environ 12 % sur vingt ans. En comparaison, la capacité était deux fois moins élevée en France : avec 3 lits pour mille habitants en 2019. Par rapport à 2000, la réduction des équipements s'élève à environ 25 % dans l'Hexagone. 

Comme le montre notre graphique, le ratio de lits disponibles descend autour de 2,5 pour mille personnes en Italie et en Espagne. 

Ouest-France

 

La baisse des lits en hospitalisation complète n’est pas un phénomène nouveau. Le processus est engagé depuis de nombreuses années, et concerne tous les établissements.

Depuis 1998, 100 000 lits ont été supprimés :

 

 

Hôpitaux : l'évolution des capacités en lits de soins en Europe

S'il faut garder à l'esprit que la définition des "soins curatifs" peut quelque peu varier d'un pays à l'autre, il s'agit globalement de l'ensemble des équipements (publics et privés) dédiés aux soins aigus de courte durée, excluant notamment les lits dévoués à la rééducation et aux soins palliatifs.

L'Allemagne fait partie des pays de l'OCDE où la capacité était la plus élevée au début de la crise sanitaire, avec 6 lits de soins curatifs pour mille habitants en 2019, en baisse d'environ 12 % sur vingt ans. En comparaison, la capacité était deux fois moins élevée en France : avec 3 lits pour mille habitants en 2019. Par rapport à 2000, la réduction des équipements s'élève à environ 25 % dans l'Hexagone. 

Comme le montre notre graphique, le ratio de lits disponibles descend autour de 2,5 pour mille personnes en Italie et en Espagne. 

Tag(s) : #Hôpitaux, #Services publics
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :