Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des manifestants rassemblés à Marseille, le 27 janvier 2020. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Des manifestants rassemblés à Marseille, le 27 janvier 2020. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Des manifestations sont prévues dans toute la France jeudi 27 janvier pour réclamer des hausses de salaires, alors que le pouvoir d'achat est l'un des thèmes de cette campagne présidentielle. Le point (officiel) sur les manifestations à 13 heures avec le réseau France Bleu :

Auvergne-Rhône-Alpes :

Plusieurs centaines de personnes participent à la manifestation interprofessionnelle en faveur du pouvoir d'achat à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Le cortège s'est élancé en milieu de matinée en direction de la place des Carmes.

Bretagne :

Les organisateurs de la manifestation à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) annoncent un millier de personnes dans le cortège, au départ du parc des Promenades. Parmi les slogans, on peut lire : "Pour changer le rapport des forces c'est l'offensive de l'ensemble des travailleurs qu'il faut préparer !"

Hauts-de-France :

Près de 400 manifestants sont descendus dans la rue à Valenciennes (Nord) pour défendre les salaires ce jeudi matin place D'armes. Des appels à la grève ont aussi été lancés dans les usines du Valenciennois.

 

Grand-Est :

 

Environ 400 personnes mobilisées à Reims pour défendre leur pourvoir d'achat à Reims (Marne). Entre 200 à 300 personnes ont manifesté à Epinal (Vosges) pour dénoncer les bas salaires, derrière ce slogan "Non à la régression sociale". Plus de 200 manifestants réclament une augmentation des salaires, du Smic et des retraites à Belfort (Territoire de Belfort). Un autre rassemblement est prévu à 14 heures à Montbéliard.

 

Normandie :

 

De nombreux secteurs sont représentés à Cherbourg (Manche) à la manifestation pour le pouvoir d'achat, dont des enseignants, des personnels de santé, des retraités, ouvriers et salariés. Le cortège est composé de plusieurs centaines de personnes depuis la place Napoléon jusqu'au centre-ville. Parmi les slogans, on peut voir sur les pancartes : "Augmentez nos salaires, augmentez nos pensions" ou encore "Macron, rend-nous le pognon." Des slogans scandés par les manifestants qui dénoncent une baisse de leur pouvoir d’achat.

Nouvelle-Aquitaine :

Environ 200 manifestants sont rassemblés devant la préfecture à Guéret, dans la Creuse. Les manifestants brandissent des drapeaux des syndicats à l'appel de la mobilisation interprofessionnelle. Interrogé par France Bleu Creuse, Valentin 21 ans, étudiant et futur assistant social, venu défendre son futur emploi : "On est anxieux pour l'avenir, ce qu'on nous propose c'est un SMIC à 1 200 euros, ça ne suffit pas pour vivre !"

Entre 1 000 et 1 500 manifestants battent le pavé à Limoges (Haute-Vienne) pour défendre l'emploi et les salaires "qui sème la misère récolte la colère", "Blanquer à Ibiza, les étudiants au forçat""non à la sélection sociale dans nos lieux d'études", peut-on lire sur les pancartes.

Plusieurs centaines de personnes manifestent dans le centre-ville de Périgueux, en Dordogne.

PACA :

A Nice, dans les Alpes-Maritimes, plus d'un millier de manifestants ont répondu à l'appel de nombreux syndicats. Les manifestants empruntent la Promenade des Anglais.

Tag(s) : #Manif's 27janvier 2022
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :