Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

https://images.bfmtv.com/wgnDntmaszr45zoGjH3NnoQLVKo=/0x0:1280x720/860x0/images/La-place-Maidan-de-Kiev-se-barricade-alors-que-les-troupes-russes-se-rapprochent-1363746.jpg

Le matraquage, 24 heures sur 24, par tous les moyens de communication, la télé, la radio, les journaux, que le canal utilisé soit public ou privé, la seule l'info que nous recevons comme un boulet de canon, c'est celle que nous impose Macron, ses maîtres et ses larbins : « haro sur Poutine et la Russie ! ».

On peut changer de chaîne ou de poste, c'est le même topo :

Les « démons » sont russes. Les anges émettent à Kiev. Ou à Washington.

Pas la moindre nuance, La sentence tombe comme un couperet : Poutine bombarde par plaisir les hôpitaux, les écoles, quand ce n'est pas un théâtre, bondé d'enfants.
Pas la moindre question sur les preuves de telles affirmations. Les démentis sont ignorés, et les Français qui s'interrogent, ce sont des traîtres – les fameux agents de Moscou – ou des demeurés, totalement abrutis .

Pas le moindre rappel des crimes contre l'humanité commis par les Américains en Irak.

Rappelez-vous la couverture de l'offensive US dans ce pays, une guerre déclenchée sur la base de faux : les fameuses armes de destruction massive, qu'aurait détenu Saddam Hussein.

Souvenez-vous de l'embrasement de Bagdad, pris sous un déluges de missiles, et montré et montré en direct sur les écrans de nos télés comme un superbe feu d'artifice..;
Qui parlait alors de justice internationale pour punir les agesseurs US, assassins de millions de morts irakiens ?

Déluge de feu sur Bagdad | Le Devoir

Bagdad sous le déluge de feu ordonné par Bush, l'Américain, et Blair, le Britannique

 

Mais les Américains sont des saints et les Russes des démons.

Tel est le climat dans lequel on vit.

Pour un ancien qui a vécu l'Occupation, dans Paris vert-de-gris, cela vous rappelle les années noires, où déjà, le Russe était l'ennemi, l'Armée rouge , de sauvages asiates, menaçant l'Europe nouvelle, image de la civilisation. Et la radio anglaise, le micro d'un général accusé de trahison.

Aujourd'hui, le décor a changé , les acteurs sont en civil, plus de Gestapo, plus d'Affiches rouges, la pièce qu'on leur joue nous raconte une autre histoire.

Aussi, de cette période actuelle, il faut en tirer les leçons. Ne pas se laisser abuser par les flibustiers de l'information, et de leurs patrons, les milliardaires qui sont toujours aux commandes.

Comme alors, il faut résister.

Résister aux mensonges et à l'intoxication,

Et tenter de voir «  les choses qui sont derrière les choses », comme l'écrivait Jacques Prévert.

 

Jean LEVY

Tag(s) : #Ukraine : mensonges et désinformation