Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3 mai 1936 - Un Front populaire en France - Herodote.net

 

                                           OU

BATTRE MACRON, SA BANDE ET SES COMPLICES  AUX LEGISLATIVES DE JUIN PROCHAIN,  C'EST POSSIBLE MAIS CELA DEPEND DE VOUS,   par Jean LEVY

BATTRE MACRON, SA BANDE ET SES COMPLICES

AUX LEGISLATIVES DE JUIN PROCHAIN,

C'EST POSSIBLE

MAIS CELA DEPEND DE VOUS

Les discussions entre La France Insoumise, le PCF, les Verts et le PS, ont abouti . Un accord national a été signé.  

C'était la seule stratégie électorale qui peut permettre de gagner  le troisième tour électoral. Et ainsi placer Macron en position de faiblesse.

Car en cas de victoire des forces unies dans l'Union populaire, le Président de la République ne disposant plus de majorité au sein de l'Assemblée Nationale , serait contraint à une cohabitation hostile aux projets mortifères présidentiels, telle la réforme des retraites, les mesures hostiles aux chômeurs, un smic qui ne permet pas de vivre décemment, la poursuite jusqu'au bout des privatisation des services publics, la mise en cause de la sécurité sociale...

Car en cas de victoire des forces unies dans l'Union populaire, seraient annulées les lois favorables aux ultra-riches, prises par Macron et ses prédécesseurs, Hollande en particulier, et de renégocier un véritable Code du Travail, vidé de son contenu par l'entente Medef-Macron.

Certes, au sujet de l'Union européenne, les positions des partenaires au sein de l'Union Populaire sont divergentes, il faudra bien passer outre le veto de Bruxelles pour mettre en oeuvre le programme de l'Union populaire. Et signifier que le vote des Français sera respecté.

Pourquoi, en cas de litiges ne pas régler ceux-ci par la voie d'un referendum national ?


Une victoire de ce nouveau Front populaire est possible, comme en 1936, avec une mobilisation des salariés, dans et hors des entreprises, pour contrer les intrigues et les manoeuvres du Capital, qui - avec Macron, ses mentors économiques et son appareil d'état, policier et médiatique -usant de la violence pour s'y opposer.

Une chance est ainsi offerte à notre peuple de mettre un terme à la mainmise de la finance mondialisée, qui depuis quarante ans dévaste la France et pourrit la vie des Français.

Mais la victoire aux législatives ne tombera toute rôtie dans notre assiette. Nos ennemis vont tout mettre en oeuvre pour se maintenir en place et poursuivre, en l'accentuant encore, la politique en faveur des très riches, plébiscitée par les bourgeois citadins.

ll faut mettre de côté nos doutes, nos rancoeurs, souvent justifiées, et saisir la chance, qui nous est donnée d'un troisième tour électoral avec les prochaines législatives.

Chacun doit mettre la main à la pâte en votant et faisant voter UNION POPULAIRE autour de nous, nos parents, nos amis, les collègues au travail, nos voisins... 

C'est à ce prix que, le lendemain du second tour, nous ne pleurions pas toutes les larmes de notre corps, avec au pouvoir un Macron pour cinq ans, arrogant et plus provoquant encore...


 

Jean LEVY 

 

Tag(s) : #Législatives
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :