Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Géographie de la Finlande — Wikipédia

Isthme de Carélie — Wikipédia

L'adhésion de la Finlande à l'Otan mettrait les missiles US à 50 kms de Saint-Pétersbourg

Le 30 novembre 1939 l’URSS attaque la Finlande. La « guerre d’hiver » se terminera par le « Traité de Moscou » le 13 mars 1940. Le 25 juin 1941, la Finlande se joindra à l’agression allemande de Barbarossa. Elle jouera un rôle important en participant au siège de Leningrad. Il sera mis fin aux hostilités entre l’URSS et la Finlande par « l’armistice de Moscou » du 19 septembre 1944 considéré comme très favorable aux Finlandais. En effet soucieux de libérer des forces pour la conquête de l’Allemagne, les soviétiques leurs firent, alors qu’ils étaient battus, de larges concessions. Le traité de paix final fut signé à Paris le 17 février 1947 sous l’égide des USA, de la Grande-Bretagne de la France.

La « NEUTRALITÉ » de la Finlande était l’élément fondamental du traité. L’Union soviétique profondément marquée par l’agression de juin 1941 et par le coût humain et matériel pour elle de la deuxième guerre mondiale, tenait par-dessus tout à la maîtrise d’un glacis protecteur. Ce qui explique le sort qui fut fait aux pays dits « socialistes » d’Europe centrale. On rappellera ici que le « Pacte de Varsovie » fut la réponse soviétique à la création de l’OTAN. Seul son engagement de neutralité permettra à la Finlande d’éviter le sort de ces pays « frères ».

L’adhésion de la Finlande aujourd’hui à l’OTAN serait une violation grossière des termes du traité de Paris, rendrait celui-ci caduc et mettrait fin l’armistice du 19 septembre 1944. Ramenant les parties à la situation juridique ante, née de l’agression finlandaise du 25 juin 1941.

Cela constituerait une reprise des hostilités du fait de la partie finlandaise contre la Russie qui vient aux droits de l’URSS.

Inutile par conséquent de parler de « casus belli » ou d’épiloguer sur d’autres considérations, L’ADHÉSION DE LA FINLANDE À L’OTAN CRÉÉE JURIDIQUEMENT UNE SITUATION DE GUERRE AVEC LA RUSSIE, LA FINLANDE ÉTANT L’AGRESSEUR.

Cela ne suffit pas que les manipulations et les interventions américaines en Ukraine aient déjà conduit à une guerre ?

Ce serait bien de se remettre à réfléchir de façon rationnelle et d’arrêter de suivre les faucons qui entourent la momie Biden. Il est stupéfiant qu’il ne se trouve pas en Europe un seul dirigeant pour comprendre que cette adhésion débouchera nécessairement sur une guerre.

Classique ou nucléaire, peu importe, elle nous conduira à la destruction.

Ah si, il y a un dirigeant qui a compris. Il s’appelle Recep Tayyip Erdoğan.

Régis de Castelnau

​​​​​​​

Tag(s) : #Finlande Otan
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :