Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un jeune palestinien est attrapé par des soldats israéliens qui l'arrêtent  pour avoir lancé des pierres le 3 juin lors de ce que les Palestiniens  appellent la « rage ». Des manifestations

Le quotidien de l'Occupation de la Palestine par Israël

Avast One

Depuis le début de l’année, 29 Palestiniens ont été abattus par l’armée ou par des colons juifs en Cisjordanie. Ce jeudi 26 janvier, lors d'un raid israélien à Jénine, neuf ont été tués et une quinzaine grièvement blessée. 

L’année 2023 débute par un bilan macabre dans les Territoires palestiniens, en raison des violences et de l’occupation israélienne.

L’année 2023 débute comme 2022 s’est achevée, sur un bilan macabre.

Plus d'un mort par jour, en ce mois de janvier.

À ce rythme, cela pourrait être pire que l’année dernière, qui est déjà considérée comme la plus meurtrière pour les Palestiniens, depuis une vingtaine d’année, et la fin de la seconde intifada.

En 2022, il y a eu 144 morts, selon l’ONG israélienne de défense des droits de l’homme B’Tselem. Près de 170, selon un décompte des autorités palestiniennes.

Qui sont ces Palestiniens qui meurent presque tous les jours sous les balles des forces israéliennes ?  L’armée israélienne affirme que la majorité des personnes tuées sont des combattants armés. « Faux ! », écrit le journal Haaretz, qui a mené l’enquête. ce sont des civils victimes des soldats.

Immunité quasi totale

pour les soldats et les colons israéliens

Les soldats israéliens, responsables de tous ces morts, ne risquent absolument rien. Immunité totale. Roni Pelli, avocat israélien spécialisé dans la défense des droits de l’homme dans les Territoires palestiniens, explique : « On constate que moins de 1% des plaintes déposées par des Palestiniens contre des soldats se terminent par des mises en examen. »

******

 

Tel est le quotidien d'un peuple, les Palestiniens, victime d'une politique systématique d'agression, poursuivie par les successifs gouvernements d'Israël, et accentuée par la nouvelle coalition au pouvoir à Tel Aviv.

En effet, depuis 1948, moment historique où la population arabe a été chassée pour partie de ses terre ancestrales, ce sont des centaines et des centaines de milliers de Palestiniens, qui doivent céder la place chaque année aux colons Israéliens, et cela, malgré les résolutions des Nations Unies.

Tous les pouvoirs juifs, qu'ils se revendiquent du "travaillisme" ou de l'extrême droite religieuse comme aujourd'hui, tous au nom du "Grand Israël " mènent une politique d'annexion rampante des territoires de ce qui devait devenir l'Etat palestinien., selon l'ONU.

A force d'y 'implanter de plus en plus de villages juifs, la terre natale de millions d'Arabes est annexée de fait à l'Etat israélien.

De ces massacres et de cette spoliation ouverte des droits du peuple palestinien, Israël bénéficie du soutien sans faille de la "communauté internationale" - et, en premier, les Etats-Unis -  et les états occidentaux, dont la France.

Cette politique coloniale d'asservissement de la Palestine n' a jamais conduit ces gouvernements à prendre des sanctions contre les autorités de Tel Aviv, et encore moins d'aider militairement les Palestiniens persécutés à reconquérir leurs droits nationaux.

Attitude qui met à mal l'argumentation des états de l'Union européenne et des États-Unis dans leur guerre en Ukraine contre la Russie.

JEAN LÉVY

 

 

CET ARTICLE A ETE PUBLIE DANS

LE 30 JANVIER 2023
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :