Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TEXTE REPRIS SUR
LE BLOG DE DIABLO
Commun Commune

SYRIE - à propos de la livraison officielle d'armes aux rebelles : quelques citations...

Dans le contexte de la livraison officielle d’armes pour alimenter le conflit en Syrie…
 

Qui a dit ?
1) « la Grande-Bretagne ne peut pas mettre fin au conflit en Syrie en mettant des armes dans les mains des fous qui se servent d’Allah pour commettre des crimes atroces »
 

2) « à Alep, un garçon de 15 ans a été enlevé, battu, puis exécuté sommairement par des rebelles islamistes pour une blague qu’il a faite en référence au prophète Mohammed »

 

3) « Tordu, voyous odieuses haineux, arrogants, enivrés par l’illusion pathétique du pouvoir qui vient avec des fusils, empoisonnées par une perversion de la religion dans un mépris de toutes les normes de comportement civilisé »

4) « Ils ne se battent pas pour la liberté, mais pour un Etat islamique terrifiant dans lequel ils auraient la haute main »

5) « Ce n’est pas le moment d’envoyer plus d’armes. C’est le moment d’un arrêt total de la folie. Nous ne pouvons pas utiliser la Syrie comme une arène géopolitique pour marquer des points ou des démonstrations de force, et nous ne pouvons pas obtenir un cessez-le feu en nous appuyant sur les armes dans les mains des fous »

------

Réponse :
C’est l’ultralibéral et ultraconservateur Maire de Londres, Boris Johnson, connu pour ses frasques et ses phrases chocs et choquantes, qui s’est exprimé ainsi dans le Daily Telegraph, et qui donc, a pris la tête de l’opposition croissante en Grande Bretagne à toute tentative de David Cameron d’armer les « rebelles » en Syrie.


 


 

Source : comibase@gmail.com 

Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :