Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'Olivier Berruyer

 

13
Juin
2014

 

Par chance, le ridicule ne tue pas…

donc on parle de…. ta-taaaaaa : 3 chars ! Et de l’époque soviétque ! (avant ou après la guerre mondiale d’ailleurs ?)

Chars qu’on a simplement vus dans l’Est de l’Ukraine :

Un lecteur du blo (que je remercie), spécialiste du sujet, partage avec nous sa vision (si d’autres pros veulent réagir en commentaire…) :

“Je ne doute pas que l’on va voir de nombreux articles sur le fait que des chars russes ont passé la frontière. On prétendra même que les chars sont des T-72, des T-80, T-90 ou que sais-je.

Or les trois chars rebelles en question qui se baladent aux environs de Thorez (oui, oui, nommée après Maurice…) sont des T-64BV avec des kit réactifs Kontakt-1.

Ça se reconnait notamment à la taille des roues (petites et espacées sur les T-64 et les T-80, produits en Ukraine, grosses et rapprochées sur les T-72 et T-90, produits en Russie) mais aussi à la position des exhausteurs et à l’inclinaison de la tourelle mais ça c’est plus difficile à voir pour l’œil non-exercé.

Il est aussi important de noter que tous les T-64 ont été retiré du service russe depuis des années et ont soit été détruits soit sont gentiment en train de rouiller dans les forets à l’Est de l’Oural (et donc absolument improbable que les Russes aient réussi à en ramener discrètement aux rebelles à des milliers de kilomètres de là)…

Ces trois chars en question proviennent soit d’une défection supplémentaire de l’armée ukrainienne, soit de la base d’Artemovsk (Lughansk, pôle d’entretien de blindés), la base étaient bien défendue mais il se peut qu’elle soit tombée lors des opérations de nettoyage de la région que les rebelles mènent.

Aussi on prétendra surement que ce sont des T-72 et que seule l’armée russe en est équipé. Ce qui est faux, les listings ukrainiens varient selon les sources mais l’armée ukrainienne est supposé en avoir un petit millier en réserve, dont certains sont en cours de sortie de sommeil à Lviv.

Supposé car l’Ukraine est un grand fournisseur de tank au marché noir (souvenez vous de ce cargo rempli de chars pris par les pirates somaliens il y a quelques années de cela. Officiellement pour le Kenya mais en vrai pour la rébellion du Sud Soudan. D’où pensez qu’ils venaient?) et le T-72 soviétique char de seconde ligne à la production ”simplifié” est le meilleur de ce marché car les pièces sont facilement disponibles.

Bref, on voit simplement ici de la ferraille soviétique trentenaire très probablement locale comme quasiment tout ce qui a été amené comme preuve de ”l’implication” de la Russie…”

 


Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :