Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nous sommes tous américains !" proclamait Jean-Marie Colombani, alors directeur du Monde, au lendemain au lendemain du 11 septembre 2001. Il y a quelques jours encore, Nicolas Sarkozy, à la tribune du Congrès à Washington, n'avait pas de mots assez forts pour dire tout le bien qu'il pensait des Etats-Unis, pour lui, phare de la liberté et de la démocratie dans le monde. 
Si vous croyez encore à ces  images d'épinal (ou si vous n'y croyez pas), allez voir d'urgence le film de  Paul Haggis, Dans la vallée d'Elah : vous constaterez comment les métastases de la sauvagerie sont en train gagner et de ravager l'âme de l'Amérique, à partir de la guerre menée par les USA entre Tibre et Euphrate.Ce film, d'une rare intensité, narre l'enquête - une véritable quête de la vérité - qu'entreprend un père, fervent de l'armée et du drapeau, à propos de la disparition de son fils, militaire en permission retour d'Irak. 
Il faut saluer le courage et l'audace de certains cinéastes américains qui n'hésitent pas à s'en prendre aux tabous les plus ancrés, telle la banière étoilée,  dans l'histoire officielle des Etats-Unis.
Il faut avoir vu ce film !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :