Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madame Boutin avait promis d’offrir aux pauvres, des logis. Et comme madame la Ministre du Logement n’a pas les moyens d’en faire construire, lui vint une idée de génie, genre, « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ! ». Et de mettre en vente au profit des locataires, leurs propres HLM qui appartiennent à la collectivité. Ainsi, c’est tout bénéfice pour le gouvernement. Pas de crédits à prévoir, pas de logements sociaux à édifier. Un pari qui vaut bien une messe, surtout pour l’édifiante madame Boutin …

Pour aguicher le client, la gente dame, triomphante, annonce : « Devenir propriétaire pour 15 euros par jour, c’est l’affaire du siècle ! ». En effet, c’est le prix fixé pour accéder à la propriété. Le journaliste de France Inter, relatant l’affaire, attendri par cette annonce généreuse, a fait de la surenchère, en parlant de « 15 euros par mois ».  15 euros, une aumône, pensez à tous ceux qui sont contraints de payer 10.000 euros la nuit pour une ‘suite’ dans un ‘cinq étoiles !

Tous comptes faits, la « bonne affaire », c’est le pouvoir sarkozyen qui se l’octroie. En effet, la loi projetée ne crée pas un seul logement de plus. Sinon, ceux qui seront « libérés » de leurs nouveaux propriétaires, lorsque ceux-ci ne pourront payer  ni leur quote-part de ravalement, ou de chaudière à remplacer, ou de réfection de la toiture. Car, ni ministre ni  journaliste n’ont, bien sûr, évoqué ces charges nouvelles, pas plus que l’impôt foncier, qui seront à la charge du pauvre propriétaire.  Et si vous ne payez pas, on vous expulsera ! Un moyen comme un autre de disposer d’un stock de logements libres !

Malheur à celui qui se laissera tenter.

Le projet Boutin-Fillon-Sarkozy relève de l’arnaque pure.

Et France Inter, en tendant un micro complaisant à madame la Ministre du Logement, s’est fait complice de cette publicité mensongère.

Une fois de plus.

 

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :