Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre à envoyer en urgence au président français qui collabore au siège de la bande de Gaza avec les autorités israéliennes qui viennent encore de se livrer à des crimes de guerre contre la population palestinienne de Gaza.

Au lendemain des massacres et crimes de guerre perpétrés par l’armée israélienne dans la Bande de Gaza sous occupation et sous blocus quasi-total depuis 21 mois, le président Sarkozy annonce l’envoi d’une frégate de notre marine française en vue de "participer à la lutte contre la contrebande d’armes" (cf Yahoo Actualités ci-dessous). En réalité, il s’agit de mettre nos forces armées françaises au service de la protection de l’État d’Israël — et on peut penser que l’envoi de cette frégate prépare les conditions d’une intervention coordonnée dans le cadre OTAN.

N’acceptez pas que la France concourre ainsi directement au blocus illégal de la Bande de Gaza : faites-le savoir au président Sarkozy, directement et sans délai !
Copiez la lettre ci-dessous (ou écrivez la vôtre, factuelle et courtoise, maximum 4000 caractères), et postez-la sur le site de l’Élysée / Écrire au Président ( http://www.elysee.fr/ecrire/ ), en cochant la rubrique "politique étrangère".

Vous pouvez aussi en envoyer une copie par mail à B. Kouchner (
bernard.kouchner@diplomatie.gouv.fr ) et à J-D Levitte, conseiller diplomatique du Président à l’Élysée ( jean-david.levitte@elysee.fr ), ainsi qu’à votre député, avec en objet : "Collaboration française au blocus de Gaza : JE REFUSE !"

Et faites largement circuler ce message autour de vous, car il faudrait que, sous ces quelques jours, des milliers de messages soient ainsi envoyés !

Merci à toutes et tous !


--------------------------------------------------------------------------------

Modèle de lettre :

Monsieur le Président de la République,

En annonçant le 23 janvier votre décision d’expédier une frégate de notre marine française dans les eaux internationales au large de la Bande de Gaza en vue de "participer à la lutte contre la contrebande d’armes", vous démontrez clairement une fois encore, et comme vous l’avez si souvent déclaré et établi dans les faits depuis votre élection, être "l’ami d’Israël", et "tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de l’État d’Israël" dont vous avez dit à Bethléem en juin dernier que c’était pour vous "l’œuvre de toute une vie".

Pourtant, Israël bafoue depuis des dizaines d’années en Palestine occupée le droit international et le droit international humanitaire comme les résolutions de l’ONU ; Israël s’applique également à systématiquement détruire les diverses infrastructures (hôpitaux, écoles, postes de police, ...) établies et/ou financées par l’ONU, le CICR, de multiples ONG et l’UE en vue d’assurer la protection légitime de la population civile palestinienne : tout ceci vient d’être, une fois de plus, clairement démontré ces dernières semaines par les épouvantables massacres et crimes de guerre divers (comprenant l’utilisation d’armes interdites, en particulier chimiques) perpétrés dans la Bande de Gaza sous occupation par cette armée israélienne dont de fait vous approuvez le comportement sans réserve.

En conséquence, je vous informe que je refuse que notre armée et/ou marine française participe directement ou indirectement au blocus illégal de la population palestinienne de Gaza sous occupation israélienne et que je refuse que la France contribue ainsi à la protection de l’Etat d’Israël et par conséquent à son impunité.

Je vous prie donc de réviser votre décision, comme de mettre en œuvre toutes les mesures utiles aux fins de suspendre toute vente d’armes françaises à Israël, de faire traduire les dirigeants israéliens devant une juridiction internationale pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, de faire appliquer des sanctions contre Israël notamment au niveau de l’UE, et d’une façon générale de concourir activement à la défense du droit international et du droit international humanitaire.

Avec mes sentiments distingués,

NOM
Prénom
VILLE
Tag(s) : #Internationalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :