Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Circulez, y a rien à voir ! »

 

Lu dans Le Monde du 15 avril

 

En vertu de l’article 222-33-3 du code pénal, « il suffit de filmer ou de prendre en photo des violences pour être légalement complice de ces violences », explique le commissaire principal honoraire Georges Moréas sur son blog « Policetcetera ». Il rappelle qu’au départ, « il s’agissait de lutter contre le happy slapping (joyeuse baffe), ce comportement de collégiens qui consiste à filmer des scènes violentes pour ensuite en diffuser les images (…) Mais, mine de rien, le législateur est allé beaucoup plus loin : il a créé un délit autonome. Ce que les juristes appellent un cas de présomption légale de complicité ». Ainsi, souligne Georges Moréas, «  à Strasbourg, le manifestant qui a fimé des représentants de l’ordre en train de lancer des pierres peut être poursuivi et condamné si lesdits représentant de l’ordre sont eux-mêmes poursuivis et condamnés ».

Conclusion : comme disait le Tartuffe, de Molière…

« Cachez ce  (film ) malsain que je ne saurais voir… »

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :