Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE ARME DE   PWOFITASYON  MASSIVE

POUR LES PLUS RICHES...
 

La loi du 21 août 2007, votée à linitiative de Nicolas Sarkozy, a amplifié la portée du “bouclier fiscal” :  le plafond de l’impôt sur le revenu et de l’ISF, est passé de 60%  à 50%.

Le résultat de l’opération s’est avérée juteuse et fructueuse pour les riches, et surtout pour les très riches.

Ainsi, si l’Etat a reversé 580 euros à chacun des 8338 foyers fiscaux dont le patrimoine est inférieur à 700.000 euros*.

Ce même Etat, dont “les caisses sont vides”,  a remboursé 65144 euros  à chacun des 1441 foyers fiscaux, dont le patrimoine se situe entre 7 270 000 et 15 581 000 euros*.

Et en haut de l’échelle, ceux qui comptabilisent un patrimoine supérieur à 15 581 000 euros* – ils sont 834 dans ce cas – l’Etat, de plus en plus généreux, a reversé à chacun une somme de 368 261 euros.

 

Il faut savoir, en outre que le patrimoine chiffré à 15 581 000 euros* ne constitue que la base de la pyramide de la caste des privilégiés, une sorte de Smic des riches.

 

* Le patrimoine ne prend pas en compte la valeur des objets d’art.


... A L'ARME DE DISSUASION MASSIVE

POUR LES PLUS PAUVRES
 

A l’autre pôle, le pouvoir Sarkozy-Medef réduit l’intérêt que procure aux Français les plus pauvres, le “Livret de Caisse d’Epargne”.

A ce sujet, notre camarade Mayerau  s’insurge :

 

" Le taux du livret A ramené à 1,75% au 1er mai "

Et voilà.

Une mesure de plus où le gouvernement montre sa désinvolture et son mépris en s’attaquant " au bas de laine " des français modestes.

Une honte, un scandale !

Alors j'ai pris ma plume électronique et j'ai écrit au Président pour lui faire part de mon mécontentement.

Faites de même ! Voici le texte que je lui ai adressé :

 

Monsieur le Président de la République,

Votre gouvernement, par l’intermédiaire de Madame Lagarde, vient de décider de la baisse du taux du Livret A au 1° mai qui sera ramené à 1,75 % ! (2,5 % aujourd’hui et 4 % en janvier 2009… !)

C’est une honte ! C’est scandaleux !

Et proposer la date du 1° mai pour effectuer ce changement est un véritable affront !

Les " petites gens ", ceux qui constituent cette " France d’en bas " comme se plaisait à le dire Monsieur Raffarin, se voient à nouveau mis à contribution !

On leur demande ENCORE de participer à un effort financier.

Cette France qui travaille en essayant d’économiser à chaque fin de mois 3 euros six sous en prévision d’un coup dur, pour aider un proche, pour se faire plaisir de temps en temps, cette France qui représente un nombre important de chômeurs, de travailleurs, de retraités modestes, cette France devrait renoncer à ces modestes " étrennes " que constituent ces intérêts souvent utilisés pour de petites dépenses qui pouvaient améliorer l’ordinaire de la vie du début de l’année alors que vous n’hésitez pas pour apporter des milliards d’euros à des banquiers et des industriels, qui s’enrichissent et continuent à se goinfrer avec des salaires et des dividendes pharaoniques, alors qu’emploi et pouvoir d’achat sont à la baisse.

C’est à croire que tout est mis en œuvre pour la disparition du Livret A, déjà ouvert aux banques, alors que ces ressources servent au financement du logement social au moyen de prêts aux organismes HLM.

Vous nous aviez dit être le " candidat du pouvoir d’achat des Français ", celui de l’équité, mais peut-être que vous ne vous adressiez qu’à ceux " de la France d’en haut " ?

Vous nous avez dit qu’il fallait " travailler plus pour gagner plus " mais l’emploi diminue de jours en jours dans notre pays et le patronat licencie et délocalise en toute impunité.

Aussi, je vous demande de bien vouloir annuler cette décision qui désavantage les gens qui possèdent peu de revenus, et qui modestement épargne leurs maigres économies, alors que d’autres bénéficient de parachutes dorés, de stocks options de bonus et autres rémunérations pharaoniques, et de solides dividendes gagnés par la spéculation et qu’aucune mesure ministérielle ou loi ne risquent d’entamer.

Je prends la liberté, bien sûr, de relayer ce courrier auprès de gens concernés et de ceux qui soutiendront cette initiative. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République l’expression de mes salutations républicaines."

Adresser à : www.elysee.fr/ecrire au Président de la République

 

 

Tag(s) : #Social
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :