Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VOTER EST UN CHOIX

 

L’offre faite aux électeurs, le 7 juin prochain, est unique : le vote pour l’Europe !


Les citoyens vont se retrouver comme les clients d’un restaurant, qui ne proposerait qu’un plat unique, mais accommodé de multiples et plaisantes façons. Seule la présentation change : ce plat est servi avec une sauce bleue,  rose ou verte, les condiments sont variés : plus de sel, moins de poivre, avec ou sans moutarde. Le même beefsteak peut être ‘à point’, ‘bien cuit’ ou ‘saignant’, la viande provient du même morceau.

Les électeurs se trouvent devant un choix identique : toutes les listes qui se présentent à leurs suffrages soutiennent ‘l’Europe’. Certes, la ‘sauce’, qui l’accompagne, varie. L’Europe est assaisonnée, pour les unes, de ‘libéralisme’ (servi à dose variable), pour les autres de ‘social-libéralisme’, voire ‘d’écologie’. Mais l’Europe, reste l’Europe du ‘marché’, de la ‘libre concurrence’.
Et le cuisinier est unique aux fourneaux.


Nous entendons, d’ici, les protestations véhémentes des partis qui présentent des listes ‘contre cette Europe-là’ :
« Nous avons appelé à voter NON au référendum de 2005 et nous dénonçons le traité de Lisbonne. Voter pour nos candidats, c’est voter pour ‘une autre Europe, pour une Europe sociale, c’est se prononcer contre le Capital ! ».


Tels sont les objectifs avancés par les listes ‘PCF-Parti de Gauche’ ou NPA.

Cette argumentation renvoie à l’histoire de l’amateur de bon vin, qui, pour assouvir sa soif, se rend dans une brasserie, qui ne fabrique et ne vend, que de la bière. Il a beau dire « je veux du Beaujolais, du rosé de Provence ou un petit Chablis », le brasseur propose une ‘Kronembourg’, une ‘Pilsen’ ou une ‘Guinness’. Il  n’offre que de la bière !

Le client peut supplier, appeler à la rescousse moult adorateurs de la vigne, ni lui, ni ses adeptes n’en boiront pas une  goutte. A moins qu’ils ne cèdent et commandent un demi !


Les dirigeants européens ressemblent aux marchands de bières : les marques et les origines de celles-ci peuvent être diverses. Ces boissons sont toutes ‘made in Europe’, qu’elles proviennent d’Ecosse, de Flandre, d’Alsace ou de Bavière.  
Elles restent de la bière.

L’Union européenne, qu’on la baptise de telle ou telle façon, ne peut pas être ‘sociale’.

Ceux, qui l’ont bâtie, depuis soixante ans, ont eu pour perspective la construction d’un espace économique unique, un nouvel ‘empire’, qui réponde exclusivement aux intérêts du capital, avec, pour loi suprême, le ‘marché et la libre concurrence’ .

Rien de ‘social’ dans ce projet.
Chacun peut en mesurer, aujourd’hui, les immenses dégâts.

 

 

Alors ? L’électeur n’aurait-il  aucun choix ?


Si, un seul : voter pour ‘l’Europe, pour l’une des listes en compétition,

ou se prononcer ‘contre’, en ne votant pas !

C’est si vrai que l’abstention est devenue l’obsession du pouvoir.

Il suffit de constater les efforts et l’argent dépensés pour faire VOTER,
à la rigueur pour X ou Y, mais VOTER.


Pour s’opposer au pouvoir, à Nicolas Sarkozy et à sa politique, à son ardeur européenne, une seule solution
 

l'abstention citoyenne

Jean LEVY

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :