Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article d'

Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/11/20/decret-de-licenciement-massif-des-fonctionnaires-i.html

Décret de licenciement massif des fonctionnaires de l'Etat (I)

Le 20 novembre, évoquant le projet gouvernemental de plan de « rigueur » irlandais, l'AFP fait état notamment de l'annonce d'une « baisse drastique du salaire des fonctionnaires » et de vastes « suppressions d'emplois publics ».

Partout, la crise, provoquée par une politique au service des grands groupes privés, est utilisée par ces lobbies pour accélérer le démantèlement du patrimoine public.

Le même jour, dans Le Monde, l'article de Frédéric Gros « Le managément sécuritaire » décrit l'effacement progressif du « monopôle d'Etat » en matière de sécurité au sens large, l'Etat restant entre autres « gestionnaire » du « flux des fonctionnaires et des retraités ».

 

De son côté, le site Service Public diffuse une information intitulée « Fonctionnaires d’Etat : quelle réorientation professionnelle en cas d’emploi supprimé ? », à propos du décret paru mardi au Journal Officiel sur « la situation de réorientation professionnelle des fonctionnaires de l'Etat » en application de la loi n° 2009-972 « relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique ».

 

Une loi contre laquelle la « gauche » n'avait pas daigné saisir le Conseil Constitutionnel en temps utile. Notre collectif envisage d'introduire un recours contre le décret publié cette semaine, et d'examiner en même temps la question de la constitutionnalité de la loi qu'il applique. En effet, un tel dispositif risque d'avoir des effets dévastateurs et irréversibles dans la recherche publique et l'enseignement supérieur.

Autant en ce qui concerne l'actuel processus de privatisation des universités déclenché par la Loi n°2007-1199 relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) que par rapport à la « managérisation » accélérée des organismes de recherche publics, et tout particulièrement les Etablissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) parmi lesquels le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Le 20 novembre également, l'IFRAP diffuse une note de Bernard Zimmern intitulée « Peut-on réformer l’ENA ? », évoquant notamment la question de la raison d'être de cette école et la situation de la « haute fonction publique » française.

Mais si l'on peut partager un certain nombre de critiques formulées par l'auteur, les conclusions dans le sens d'une privatisation de fait de ces fonctions nous semblent aller dans un sens opposé à l'intérêt général et rejoindre l'actuelle politique de démantèlement du secteur public.

 

la suite, sur le lien

 http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/11/20/decret-de-licenciement-massif-des-fonctionnaires-i.html ]


Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs

http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Tag(s) : #Education nationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :