Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Logo - retour accueil

 

L’évolution des inégalités de patrimoine entre 2004 et 2010
le 21 novembre 2011 
Entre 2004 et 2010, les 10 % les plus fortunés ont vu leur patrimoine moyen augmenter de 400 000 euros. Les 10 % les moins fortunés ont gagné 114 euros...

Entre 2004 et 2010, les 10 % des ménages les plus fortunés ont vu leur patrimoine moyen augmenter de 400 000 euros, passant de 840 000 à 1,2 million d’euros, soit + 47 %. Celui des 10 % des ménages les moins fortunés a augmenté de 114 euros (de 1 237 à 1 351 euros), soit + 9 %. Le patrimoine des ménages au milieu du gué, entre 40 et 50 %, a progressé de 36 000 euros, soit un gain de 45 %.

En 2004, la fortune des 10 % les plus riches était 680 fois plus élevée que celle des 10 % les plus pauvres, l’écart était de 840 000 euros. En 2010, c’est 920 fois plus et 1,2 million d’euros de différence.

Au cours des six dernières années, les écarts entre les fortunes se sont nettement creusés, alors même qu’entre 2008 et 2010 la valeur des actions a fortement chuté. Deux raisons principales expliquent ce phénomène : la hausse des écarts de revenus (qui permettent d’épargner) et celle des prix de l’immobilier.

Cet article est repris du Centre d’observation de la société (lire l’article et télécharger des données plus détaillées).

Photo / © mat75002 - Fotolia.com

Evolution des patrimoines entre 2004 et 2010
2004
en euros
2010
en euros
Variation
en %
Variation
en euros
10 % les moins fortunés 1 237 1 351 9,2 114
Entre les 40 et les 50 % 79 755 115 964 45,4 36 209
10 % les plus fortunés 842 349 1 243 367 47,6 400 977
Rapport entre le patrimoine moyen des 10 % des ménages les moins riches et celui des 10 % les plus riches 680,78 920,17
Ecart entre le patrimoine moyen des 10 % les moins riches et celui des 10 % les plus riches (en euros) 841 152 1 242 016
Avertissement : ne comprend pas l’endettement. Il s’agit du patrimoine moyen de chaque tranche. Champ : France entière.
Source : Insee
Fortune, patrimoine : de quoi parle-t-on ?
Les données de cet article sont issues des enquêtes patrimoines réalisées par l’Insee tous les six ans environ auprès de 15 000 personnes. Le patrimoine (ou la fortune) ici mesuré est le patrimoine immobilier, professionnel et financier (actions, obligations, livrets, etc.) des ménages. Il faut considérer ces données avec précaution car l’évaluation de la valeur des biens est toujours approximative et parce que l’endettement n’est pas comptabilisé. Les données publiées sont déclaratives : elles sous-estiment nettement les niveaux des plus hauts patrimoines.
Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :