Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche 18 octobre, les abstentionnistes ont gagné le second tour de l’élection partielle législative de la Douzième circonscription des Yvelines, celle de Poissy –Plaisir, avec un score de plus de 66%.
Le Président, son parti et ses sous-ordres, crient « Victoire ». Leur candidat, David Douillet, recueille 52% des exprimés.
Pas une dépêche, pas un journal qui ose citer LE NOMBRE DE VOIX obtenu par les candidats en lice..
Nous allons remédier à cette omission.
En 2002, Jacques Masdeu-Arus, le candidat du RPR, avait obtenu, au second tour 23014 voix (60,74%) et son challenger, le Vert Alain Dorange, 14876 suffrages (39, 26%). A noter que, sept ans plus tard, la « vague verte » annoncée ne s’est pas produite
En 2007, Jacques Masdeu-Arus, muté en UMP, rassemblait 19321 voix (52, 32%) et le candidat Radical de Gauche, Eddie Aït, 17610 (41,91%)
En 2009, le candidat « pipeul » David Douillet, choisi par l’UMP, à partir de sa popularité supposée de sportif de haut niveau, obtenait 12500 suffrages et le socialiste Frédéric Bernard, qui lui était opposé, 11500.
En clair, dans une circonscription qui compte environs 72000 électeurs, droite et opposition se partagent le tiers du corps électoral
Telle est la situation, après deux ans et demie de mandat présidentiel et un arc-en-ciel politique converti à l’idée « européenne »…

Jean LEVY 

 

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :