Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par

Sauvons l'Ecole

In Le Parisien

 

 

C03-23Les CM 2 de l’école Anatole-France à Villeneuve-Saint-Georges ne sont pas prêts d’être évalués. Hier matin, répondant à l’appel national de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves), une dizaine de parents ont empêché la distribution des cahiers, sous l’œil compréhensif des enseignants.  

 

 

 

Dès 8 heures, ils se sont glissés dans l’école pour bloquer l’accès du bureau du directeur. Les évaluations sont ainsi restées dans les cartons.

Et toute la journée, ces parents mobilisés ont fait le pied de grue devant la direction, dans la bonne humeur. Même s’ils ont eu la visite de l’inspectrice académique de circonscription, les « menaçant de faire venir la police pour les déloger s’ils continuaient à bloquer », racontent-ils.

 

 

Pendant ce temps, les écoliers ont eu cours normalement. « Comme ça, ils ont pu apprendre ce qu’ils ne savent pas encore et sauront répondre aux évaluations », raille Philippe Nouvier, secrétaire de l’union locale de la FCPE. Pour ce parent, ces tests sont inquiétants : « Que vont-ils faire des notes? Comme au lycée, on risque de se retrouver avec un classement des bonnes et mauvaises écoles. »

 

Hier, la FCPE n’avait pas lésiné sur les moyens pour sensibiliser les familles. Dès le passage piétonnier devant le groupe scolaire, le ton est donné. « Nos enfants ne sont pas des cobayes », prévient une pancarte, accrochée au feu tricolore. Lisant cela, des automobilistes klaxonnent en guise de soutien. A la sortie de l’école, Jean-Luc, qui attend son fils, comprend le mouvement de grogne. « Faire des évaluations en milieu d’année ne rime pas à grand-chose, estime ce papa. Surtout que j’ai entendu qu’il y avait des exercices sur le passé simple ou l’impératif. Mon fils n’a pas encore vu ces temps en classe! »

 

Tag(s) : #Education nationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :