Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO  REPRISE SUR
le blog Républicain de Diablo

Commun Commune

ALERTE au GRISOU ANTISOCIAL !

 

UNION DE LUTTES INTERSYNDICALE

DU BASSIN MINIER OUEST

CGT – SUD – CNT - FSU

 

 inter-synd-bethune-19-02-2014.jpg

 

L’intersyndicale du Bassin Minier Ouest CGT-SUD-CNT a été renforcée par la FSU, elle a décidé de sa prochaine manifestation mensuelle dans le Bassin Minier aura lieu le 19 février, Grand ’Place de Béthune à 16h00.

 

 

 

Il est évident pour tout le monde que la situation se dégrade, que nos droits et acquis sont fortement attaqués, que tous les pans de la société sont ciblés pour trouver les 50 milliards d’économie budgétaire destinée à alimenter les caisses d’un patronat de plus en plus vorace qui demande des milliards sans compensation.

 

 

Dans nos usines, nos ateliers, nos lieux de travail, partout une pression s’installe, les patrons sont de plus en plus décomplexés et osent tout. Pour les travailleurs du privé et du public, pour les retraités, les chômeurs, les bénéficiaires des aides sociales, les familles… chaque jour qui passe amène une nouvelle inquiétude quant à l’avenir.

 

 

Dans notre Bassin Minier Ouest du Pas-de-Calais, la situation devient plus qu’inquiétante, des milliers d’emplois sont menacés, directs et indirects, dans le privé et le public, des plans de licenciements et de restructurations se mettent en place et le taux de chômage et de précarité déjà important, ne cesse de croître.

 

 

Les travailleurs, qu’ils soient actifs dans le privé ou le public, les chômeurs, les retraités, les jeunes, les parents… doivent aujourd’hui se lever, et c’est notre tâche militante de les rassembler et de les unir sur les revendications…

 

 

Qui n’en a pas marre des licenciements, des bas salaires, de la flexibilité, du chômage, des petites retraites, des services publics fermés ou restructurés, marre d’être ciblés et d’être attaqués ? Qui n’en a pas marre de cet apartheid sauvage qui s’installe, de cette misère qui monte et de la mort sociale qui nous est programmée ? Aujourd’hui, c’est le voisin, demain c’est le cousin, après demain c’est un copain, et chaque jour l’angoisse progresse, qui sera le prochain ?

 

 

Il suffit de venir dans nos permanences d’ULs pour voir les dégâts et de constater l’accroissement des procédures devant les Prud’hommes. De voir un salarié avec des dizaines d’années d’ancienneté se faire licencier pour une « babiole » parce qu’il gagne 1400 euros par mois, et que son patron a décidé de le remplacer par deux contrats précaires aidés qui ne coûtent rien à l’entreprise…  De voir des salariés licenciés parce qu’ils ont été malades, sans se soucier de ce qu’ils deviendront dans ce monde devenu sans pitié pour ceux qui sont affaiblis. De voir des chômeurs radiés pour satisfaire les statistiques de Pôle-Emploi…

 

 

La situation s’empire et nous sommes des militants syndicaux qui refusent de laisser s’installer le sentiment d’impuissance et d’accepter l’inacceptable, notre intersyndicale se refuse à laisser les patrons, les banquiers et le gouvernement nous réduire à l’état de « mougeons », et notre unité dans cette union de luttes intersyndicale du Bassin Minier Ouest doit et va se renforcer pour que la peur change de camp, pour que politiciens, patrons, banquiers se disent à un moment « attention là on va trop loin »…

 

Car qui sème la misère récolte la colère, et cette colère de classe et de masse doit imposer l’interdiction des licenciements et des restructurations, la création d’emplois, et l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux… mais c’est aussi faire reculer le populisme des néoconservateurs et la montée nauséabonde de l’extrême-droite qui hante nos quartiers à la recherche de « chair fraîche » à convertir… attention au danger !

 

Aujourd’hui les classes populaires sont opprimées, les travailleurs sont menacés, les militants sont condamnés… quand au même moment, le patronat reçoit des dizaines de milliards dans un panier percé et les corrompus et autres mafieux de la finance et de la politique passent à travers les mailles de la justice… 

 

alors ça suffit, STOP !

 

Soyons nombreux le 19 février 2014

à 16h00 à Béthune,

 

diffusons le tract dans nos entreprises et services, créons les conditions de l’unité sur la base de nos revendications et de notre conscience de classe, unissons-nous pour face à un capitalisme fou et dangereux à qui nous devons montrer que nous ne lâcherons rien, que le Bassin Minier Vivra et Vaincra !

 

L'Intersyndicale Bassin Minier Ouest

Tag(s) : #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :