Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article d'

Indépendance des Chercheurs  :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/01/28/alliot-marie-et-la-tunisie.html

Alliot-Marie et la Tunisie


Le 28 janvier, ObligInfos évoque le recul en bourse des Ciments Lafarge

à cause de l'évolution de la situation de crise « en Afrique du Nord, où le groupe français est bien implanté ». Au même moment, Le Temps (repris par le Courrier International) diffuse un article intitulé « Egypte - Première mondiale: le pouvoir bloque Internet »

The Inquirer écrit sur la situation en Egypte :

« Pour la première fois dans l’histoire, 85 millions de citoyens sont coupés d’Internet », pendant que l'AFP (publié par L'Express) emploie le titre « Egypte: une déferlante de manifestants se heurte à la police ».

 Analysant la situation boursière, Trading Sat constate :

« présentes en Egypte, les banques européennes font forcément l'objet d'une attention particulière », la Société Générale se trouvant en tête des « risques ». Des effets analogues sont attribués par les milieux d'affaires à la crise politique de la Tunisie, sur laquelle Forex souligne : « la bourse est toujours fermée sur ordre du Conseil du marché financier ».

 

Peut-on raisonnablement s'abstenir de placer dans ce contexte, et dans l'analyse des intérêts réels défendus par les milieux gouvernementaux français, le débat sur les déclarations récentes de la ministre française des affaires étrangères et européennes, Michèle Alliot-Marie, à propos de la Tunisie ?

Il ne s'agit pas uniquement des intérêts des grands actionnaires français, mais également de ceux de banques et multinationales d'autres pays qui, par exemple, détiennent des parties significatives de leurs homologues françaises ou leur sont associées à des titres divers.

Le 28 janvier également, dans une autre dépêche, intitulée « Wall Street décroche face aux troubles en Egypte », l'AFP fait état du caractère international des conséquences de la crise politique de l'Afrique du Nord.

De son côté, Le Point signale :

« La Bourse de Londres en forte baisse (-1,40%), l'Egypte pèse ». Les propos tenus par Alliot-Marie sur la Tunisie sont-ils un incident isolé ou une pièce d'un éventuel engrenage ? France-Amérique publie une note avec le titre « Egypte : la France et les Etats-Unis laissent entendre leur inquiétude », et L'Express évoque « des tanks dans les rues du Caire », avec huits morts et des dizaines de blessés.

Au même moment, et malgré la difficile situation économique de ce pays, le gouvernement du Portugal vient d'annoncer l'approbation en Conseil des ministres de la participation de la Guarda Nacional Republicana, équivalent portugais de la Gendarmerie Nationale française, dans une opération de l'OTAN intitulée Training Mission-Afghanistan (NTM-A).

Une mission sous la coordination fonctionnelle de l'EUROGENDFOR (European Gendarmerie Force), entité qui se présente comme un outil de « gestion des crises ».

la suite, sur le lien :

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/01/28/alliot-marie-et-la-tunisie.html ]


Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :