Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

               CONTRIBUTION AU DEBAT SUR L’IDENTITE FRANCAISE
                       

 

                 1789 :   CAHIER DE DOLEANCES ET DEMANDES  
                       DE LA COMMUNAUTE DE LA PORTA
                      

 

Article 40 : Que les places de conseillers et de juges royaux soient donnés indistinctement aux Corses et aux Français, ainsi que les autres emplois créés ou à créer.

 

Articles 77/78 : Que tout étranger s’établissant  en Corse soit exempté pendant 10 ans de toutes  charges, impôt, dîme et prémices, et qu’il jouisse des privilèges accordés aux indigènes et aux Français.



[Le village de La Porta, en Haute-Corse,  est la capitale historique de la Castagniccia,  et le "verrou commandant l'Ampugnani, qui fut de ce fait le théâtre de combats contre toutes les invasions : Romains, Barbares, Arabes, Génois."

   Conquise à partir de 1768, la Corse ne devient officiellement  française que le 30 novembre 1789, lorsque les délégués  du comité patriotique de Bastia sont à l'Assemblée Nationale Constituante et qu'ils font proclamer solennellement l'intégration du peuple corse à la nation française.
Le décret  voté, en dépit des manoeuvre de la droite aristocratique, a  a cours encore aujourd'hui.]
 
(cf: Antoine Casanova et Ange Rovere : La Révolution française en Corse _

Bibliothèque historique Privat, 1989
)
          
                                            u cursinu rossu
Par BANDERA ROSSA
Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :