Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte repris sur

Canaille le rouge

Chez les cheminots,

la suite des évènements

 

par Fédération CGT des Cheminots,vendredi 5 novembre 2010, à 18:06

 


Communiqué des Fédérations Syndicales des cheminots CGT – UNSA – SUD-Rail et CFDT

 

Réunies en

Communiqué des Fédérations Syndicales des cheminots

 interfédérale le vendredi 05 novembre, les Fédérations Syndicales représentatives des Cheminots CGT – UNSA – SUD-Rail et CFDT ont souligné l’exemplarité de la mobilisation à la SNCF et plus globalement la persistance de la détermination des salariés qui, malgré les pressions, les intimidations et les tentatives de démobilisation, ne faiblit pas.

 

Face à la surdité du Président de la République, au passage en force du Gouvernement et de la majorité parlementaire, les Fédérations Syndicales CGT, UNSA, SUD-Rail et CFDT appellent les cheminots à s’engager massivement le samedi 06 novembre lors de la journée d’action unitaire et interprofessionnelle contre une réforme gouvernementale injuste, inefficace,inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels et futurs.

 

Quoi qu’en disent nombre de médias complaisants à l’égard du pouvoir, la fin du mouvement, sous toutes ses formes, n’est pas à l’ordre du jour.

 

En ce sens et en cohérence avec les décisions de la réunion des Confédérations et Organisations Interprofessionnelles du 04 novembre dernier, les Fédérations Syndicales des Cheminots CGT, UNSA, SUD-Rail et CFDT décident de se revoir le 09 novembre prochain pour définir les modalités et le contenu de l’intervention des cheminots, dans le cadre du nouveau rendez-vous national acté pour la semaine du 22 au 26 novembre prochain.

 

Elles décident donc de suspendre le préavis de grève unitaire national en cours à compter du dimanche 07 novembre à 12h et de redéposer, dès le lundi 08 novembre 2010, une nouvelle DCI nationale unitaire sur les thèmes revendicatifs qui rassemblent les cheminots depuis le début de la mobilisation sur la réforme des retraites.

 

Dans le même temps et face à l’attitude provocatrice, humiliante et revancharde de la Direction SNCF visant à refuser d’ouvrir de véritables négociations et à engager des sanctions contre les grévistes, des dépôts de plaintes et des retenues de grèves sur le seul mois de novembre, les Fédérations Syndicales des Cheminots CGT, UNSA, SUD-Rail et CFDT ont fait part, par courrier ce jour, de leur indignation et de leur refus de siéger à l’ensemble des réunions programmées par la Direction de l’entreprise.

 

Le mouvement social en cours et les revendications exprimées par les cheminots tant sur les retraites que sur l’avenir du Service Public SNCF, le Fret, l’emploi et les salaires nécessitent une tout autre approche du dialogue social par la Direction qui suppose esprit de responsabilité, considération et écoute.

 

L’ouverture de réelles négociations au niveau du Gouvernement pour les retraites et de la Direction SNCF pour les dossiers d’entreprise reste une exigence fondamentale, dans le cadre d’un processus de lutte qui s’inscrit dans la durée.

 

Paris, le 05 novembre 2010

La suite dira et sans être devin, parions qu'elle dira vite

Tag(s) : #Social
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :