Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article d'

 Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/12/31/cnrs-universites-et-message-presidentiel.html

CNRS, universités et message présidentiel

Le message de voeux de Nicolas Sarkozy du 31 décembre 2010 a consacré une place de choix à la recherche et à l'enseignement supérieur. Malheureusement, dans le sens de l'apologie du Grand Emprunt et d'une stratégie dont le contenu réel est la privatisation de ces services publics.

Rien d'étonnant.

Mais le discours présidentiel omet notamment d'expliquer aux citoyens que le premier geste important des universités prétendument autonomes a été la signature par la Conférence des Présidents d'Université (CPU) d'une Convention cadre avec le MEDEF. Une convention qui implique également des organismes nationaux de recherche comme le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) par le biais des accords cadre récemment signés avec la CPU.

 

Or, les groupes privés qui prendront de fait le contrôle de la recherche et de l'enseignement supérieur publics se sont caractérises au cours des décennies récentes par une stratégie de délocalisation de la recherche et de la technologie, et de fermeture progressive de leurs propres laboratoires en territoire français.

 

En clair, le tant vanté Grand Emprunt, qui restitue à ces groupes privés une recherche qu'ils ont précédemment délocalisée, acte donc une perte sèche et une ruine sans précédent pour le pays.

Et que restera-t-il de l'indispensable recherche publique indépendante ?

Le 31 décembre également, Maxisciences diffuse un article intitulé « Mediator : Irène Frachon dénonce des conflits d'intérêts ». D'après Irène Frachon (déclarations au mensuel Bretons), des responsables des autorités sanitaires sont proches des laboratoires Servier et « les conflits d'intérêts sont palpables ».

Est-ce autre chose que la conséquence d'une stratégie qui depuis deux décennies a progressivement rapproché les coupoles scientifiques et académiques du secteur privé ? Une évolution que la « réforme Pécresse » aggrave encore.

De même, Nicolas Sarkozy s'est exprimé comme si la crise était derrière nous, mais son discours de circonstance ignore entre autres :

 

i) la situation critique de l'ensemble de l'économie européenne, avec plusieurs Etats menacés de faillite (Grèce, Irlande, Espagne, Portugal...) ;

ii) le déclin global à l'échelle planétaire des Etats-Unis et des anciennes puissances coloniales. La politique de délocalisation de la recherche et de la haute technologie, et de marginalisation des organismes publics comme le CNRS ou l'INSERM, n'y a pas été étrangère.

la suite, sur le lien

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/12/31/cnrs-universites-et-message-presidentiel.html ]


Cordialement (et bonne année 2011 !)

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Tag(s) : #Education nationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :