Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colloque : « Les cinq prisonniers cubains

aux Etats-Unis,

le terrorisme et le droit international »

 

 

 

Déclaration finale

 

Le colloque « Les cinq prisonniers cubains aux Etats-Unis, le terrorisme et le droit international » a réuni samedi 4 juin 2011 des avocats, des juristes français et européens ainsi que des parlementaires et diverses associations, afin d’étudier  les dimensions juridiques et géopolitiques de l’affaire des Cinq Cubains et des actes de terrorisme organisés depuis plusieurs décennies contre Cuba à partir du territoire des Etats-Unis. Ces questions dépassent de loin le simple cadre bilatéral conflictuel Cuba- Etats-Unis et concernent la communauté internationale, dont la France.

 

Luis Posada Carriles, citoyen vénézuélien et auteur intellectuel présumé de l’attentat contre l’avion de ligne de la Cubana en 1976 (73 morts, aucun survivant) et d’attentats aux explosifs contre des installations touristiques de La Havane en 1997,  n’a jamais été jugé et se trouve actuellement libre aux Etats-Unis. Le Venezuela demande en vain son extradition.

 

De plus le blocus mis en place des 1961 par l’administration nord-américaine est l’élément constitutif principal de ce que l on peut appeler un terrorisme économique.

 

A l’inverse, pour avoir tenté de recueillir des informations, à Miami, sur les organisateurs des attentats contre Cuba, cinq agents cubains, Gerardo Hernandez, Ramon Labaniño, Antonio Guerrero, Fernando Gonzalez et René Gonzales Llort ont été arrêtés et sont incarcérés depuis bientôt 13 ans aux Etats-Unis.13 ans de violations non seulement du droit nord-américain (5e et  6e amendements de la Constitution étatsunienne) nais aussi du droit international (règles du procès équitable) comme dénoncées, par leur défense, par le Comité des droits de l’homme des Nations Unies, par Amnesty International et par de nombreuses organisations de juristes dans le monde. Les analyses des avocats présents à notre colloque ont conclu que le refus de la justice des Etats-Unis de garantir aux Cubains un procès juste et impartial, est otage  de  la politique nord-américaine a l’égard de Cuba.

 

Le terrorisme est, selon la Résolution 1373 du Conseil de sécurité des Nations unies, une menace à la paix et à la sécurité internationales et cette année est celle du bilan de la mise en œuvre de la Stratégie Antiterroriste Mondiale  de l’ONU. La France est membre du Comité de lutte contre le terrorisme, mise en place par la Résolution 1373.

 

Le terrorisme doit être combattu par toute la communauté internationale et il incombe aux Etats qui ont le plus de moyens, une responsabilité spécifique. Dans cet esprit, nous nous adressons aux parlementaires français afin qu’ils abordent, avec leurs homologues d’autres pays et en particulier des Etats-Unis, la question du terrorisme contre Cuba et du procès injuste et partial contre les Cinq Cubains agents antiterroristes. 

 

Nous leur demandons également d’intervenir pour que la France porte ces questions devant le Comité de lutte contre le terrorisme.

Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :