Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

D É C L A R A T I O N

                               d'André GERIN

Elections Villeneuve-sur-lot

Front républicain : une coquille vide !

 

Le Front National a fait une percée inédite : + 20 % entre les deux tours. Il s’installe durablement dans le paysage politique. Pourtant, il y a véritablement de quoi s’inquiéter !

Il est donc clair que le Front républicain est un leurre, voire une esquive entretenue par l’UMPS. Cette stratégie de coalition a du plomb dans l’aile.

Au vu des résultats de cette élection législative partielle, nous pouvons alors nous demander si les leçons ont été tirées depuis le 21 avril 2002.

Une majorité de Français exprime son mécontentement vis-à-vis des politiques gouvernementales, en a ras-le-bol devant la montée du chômage et de l’insécurité (drogue, mafias intégristes).

Va-t-on parler sereinement de sujets qui fâchent, sans faux semblants, tels que la  maîtrise de l’immigration ou le combat contre les racismes et l’antisémitisme ? A-t-on le droit d’évoquer enfin le racisme anti-blanc, anti-France ? Sans oublier le rejet grandissant des oligarques de l’Union européenne et la dictature de l’Euro qui met à mal la souveraineté de la Nation française.

Combien d’électeurs de gauche ont-ils mis un bulletin FN dans l’urne ? C’est la question-vérité dont nous sommes dans l’obligation de nous poser. Serait-ce au fond, un ultime appel au secours ?

Le Front Républicain est devenu un boomerang car le FN apparaît comme le premier parti protestataire des ouvriers, des employés modestes et du monde rural qui se tournent vers lui. Toute la gauche est au pied du mur. L’heure est au courage sans complaisance. Nous devons parler vrai au peuple car il serait suicidaire de se défausser.

 

André GERIN

 

Commentaire de "canempechepasnicolas" :

 

La politique sociale et économique du gouvernement Hollande - imposée par l'Union européenne - se suffit en elle-même comme raison fondamentale de la montée électorale du FN,  pour ne pas reprendre les slogans de la droite extrême sur un "racisme antiblanc" menaçant , qui prolifèrerait dans notre pays du fait du laxisme du pouvoir.

Ne rendons-pas les immigrés responsables de la crise politique en France.

 

Certes, une démagogie "gauchissante" à l'égard de ces mêmes immigrés fait également le jeu du Front national, en voulant ignorer que leur apport comme main d'oeuvre à bon marché en France est le fruit d'une politique du patronat européen et français (de BusinessEurope au Medef) pour faire baisser le coût du travail.

 

Sur toute chose, c'est à l'aune de la lutte des classes qu'il faut analyser les évènements.

Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :