Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le président allemand, 
accusé de "diplomatie du canon"
Reuters, 28 mai
 
 
Interrogé à la radio sur l'envoi de soldats allemands en Afghanistan, le président allemand, Horst Köhler a répondu que pour un pays comme l'Allemagne, qui dépend fortement de son commerce extérieur, "dans des situations d'urgence, une intervention militaire est nécessaire pour défendre nos intérêts".
 
Il s'agit "par exemple de prévenir des instabilités régionales qui pourraient avoir un impact négatif sur nos opportunités en termes de commerce, d'emplois et de revenus", a-t-il ajouté.
 
Son secrétariat a déclaré que les propos tenus à Deutschlandradio Kultur faisaient allusion à des déploiements tels que la mission européenne anti-piraterie dans le golfe d'Aden. Le journaliste l'avait clairement interrogé sur l'Afghanistan.
 
Des extraits de l'interview ont été repris dans des journaux radio, suscitant de vives critiques dans un pays resté très marqué par les souvenirs calamiteux du nazisme. Des hommes politiques membres de la coalition de la chancelière Angela Merkel ont jugé les propos de Köhler "maladroits".
 
Les sondages indiquent qu'une majorité d'Allemands sont opposés à la mission en Afghanistan. La mort de civils au cours d'opérations militaires a soulevé une vive émotion et incité le gouvernement Merkel à annoncer qu'un retrait pourrait être amorcé l'an prochain.
 
Dave Graham, Nicole Dupont
pour le service français,
édité par Gilles Trequesser
 

 


Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :