Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'Olivier Berruyer

6
Juil
2014

 

 

 

De 1940 à 1943, les Einsatzgruppen assassinèrent plus d’un million de

personnes, essentiellement des Juifs et, à partir du 22 juin 1941, des

prisonniers de guerre soviétiques

 

Les Einsatzgruppen (mot qui signifie « groupes d’intervention ») fait l’objet de ce documentaire exceptionnel en deux volets de 90 minutes.

Ces unités de police politique militarisées du IIIe Reich ont été chargées, à partir de l’invasion de la Pologne, de l’assassinat systématique des opposants réels ou imaginaires au régime nazi et en particulier des Juifs. Ces groupes sous l’autorité administrative de l’armée étaient principalement composés par des membres de la SS.

De 1940 à 1943, les Einsatzgruppen assassinèrent plus d’un million de personnes, essentiellement des Juifs et, à partir du 22 juin 1941, des prisonniers de guerre soviétiques. Leur action fut la première phase de la Shoah, au moyen, dans un premier temps, de fusillades massives (appelées “Shoah par balles”), et dans un deuxième temps (au vu des dégâts psychologiqes), de camions à gaz itinérants.

“Les Fosses” relate l’amateurisme sanglant de la solution finale mise en oeuvre de juin à décembre 1941 dans le sillage de l’opération Barberousse, tandis que “Les Bûchers” (1942-1945) décrit l’implacable machine à tuer perfectionnée par Himmler à l’Est et dans les pays Baltes. Les images d’archives inédites, les photos, les témoignages de survivants, les analyses des meilleurs historiens composent un document implacable – et parfois insoutenable – sur la déshumanisation à l’oeuvre, la banalisation de l’horreur absolue au fil des progrès techniques. Le réalisateur, Michaël Prazan, a dû affronter ces anciens bourreaux ordinaires pour recueillir les témoignages tranquilles de ces serviteurs zélés de la barbarie

Ce billet complète les billets précédents sur la bien triste histoire de la seconde guerre mondiale en Ukraine. Comme ils ont suscité de nombreux commentaires, je précise qu’ils visaient à bien connaître ce qui s’était passé il y a 70 ans dans ces terres gorgées de sang, afin de comprendre la puissance de certaines images et évocations – comme ré-inhumer des Waffen SS avec les honneurs -, en Ukraine comme en Russie.

Les fosses :

Les bûchers :

 

 

Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :