Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Article d'

Indépendance des Chercheurs 


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/09/26/le-cnrs-applique-la-loi-sur-la-mobilite-des-fonctionnaires-a.html

Le CNRS applique la loi sur la "mobilité"

des fonctionnaires à ses agents (VIII)

Le 27 septembre, les médias évoquent la réunion du Conseil de Paris, censé donner le feu vert à la transaction entre la Ville de Paris, Jacques Chirac et l'UMP sur l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Le Monde souligne, notamment, la déclaration de Bertrand Delanoë :

« Je n'ai aucune envie que Jacques Chirac aille en prison ».

Est-ce le rôle du maire de Paris, que de se prononcer sur cette question à la place du juge ? Le Point commente à ce sujet la manifestation organisée par des associations pour dénoncer l'accord, ainsi que l'incroyable déclaration de Delanoë :

« Il ne faut pas confondre justice et vengeance ».

Jusqu'où ira le corporatisme des coupoles du monde politique ?

De son côté, le syndicat d'employés municipaux Supap-FSU a décidé de se porter partie civile si le Conseil de Paris entérine la transaction envisagée. A noter que les « bons sentiments » dont l'équipe Delanoë fait preuve à l'égard des responsables présumés de l'affaire des emplois fictifs ne s'appliquent pas de la même façon aux personnels de la recherche scientifique cibles de la « réforme » de Valérie Pécresse.

C'est ainsi, par exemple, que l'ancien ministre Christian Sautter a été jusqu'à estimer que « les chercheurs (fonctionnaires) ayant passé leur zénith devraient être reconvertis dans l’enseignement à plein temps ».

Au même moment, les « suivis post-évaluation » par des services « des ressources humaines » imposés à des chercheurs du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) se poursuivent au milieu d'un incroyable silence des organisations syndicales de la recherche.

Comment comprendre un tel silence ?

En réalité, certains rapports des sections du Comité National font penser que la « managérisation » du CNRS a rencontré parmi les membres influents de ces sections un consensus plus favorable qu'on n'aurait pu l'imaginer. Une réelle « différenciation » sociale au sein du CNRS et dans l'ensemble de la recherche française.

Mais de quel côté se sont rangées les directions syndicales ?

la suite, sur le lien

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/09/26/le-cnrs-applique-la-loi-sur-la-mobilite-des-fonctionnaires-a.html ]


Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Tag(s) : #Education nationale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :