Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FIDEL CASTRO PRESENTE

SES MEMOIRES DU MAQUIS 

Fidel Castro a présenté lundi, devant notamment des anciens compagnons d'armes, ses mémoires sur sa "victoire stratégique" dans le maquis à la fin des années 1950 contre l'armée de la "tyrannie" formée à la torture, par les Etats-Unis
Fidel Castro présente ses mémoires du maquis devant des
L'ancien président, qui fêtera ses 84 ans le 13 août, a lu des extraits et commenté ce livre de près de 900 pages devant des dizaines d'invités, dont les commandants de la Révolution, Guillermo Garcia et Ramiro Valdes, ministre des Communications, ainsi que l'idéologue du Parti communiste Armando Hart, a rapporté la télévision cubaine.

"La Victoire stratégique" relate la bataille victorieuse menée à l'été 1958 dans la Sierra Maestra (sud-est) par Fidel Castro et "300" de ses guérilleros contre "10.000 soldats armés jusqu'aux dents", selon la télévision.

"Qui leur a livré des armes, des avions et des tanks? Qui leur a montré quoi faire avec les prisonniers ? Qui leur a appris à torturer ? L'empire. Le gouvernement des Etats-Unis", a déclaré Fidel Castro en assurant qu'il était marxiste dès ses premiers pas dans la rébellion armée.

"Cela fait 50 ans que (les Etats-Unis) essaient de renverser notre révolution", a-t-il dit après avoir évoqué les mauvais traitements infligés, selon lui, en prison au Cubain Gerardo Hernandez, incarcérés depuis 1998 aux Etats-Unis avec quatre autres compatriotes pour une affaire d'espionnage.

La victoire de l'été 1958 allait conduire le 1er janvier 1959 à la chute du dictateur Fulgencio Batista.

L'ouvrage, comprend une "petite autobiographie" expliquant pourquoi Fidel Castro, fils d'un riche propriétaire terrien d'origine espagnole, est devenu un révolutionnaire marxiste.

Une grave opération chirurgicale aux intestins a contraint le père de la Révolution cubaine de céder la présidence de l'Etat à son frère et premier lieutenant, Raul, fin juillet 2006.
Il reste cependant officiellement le Premier secrétaire du Parti communiste.

Un Fidel Castro convalescent avait commencé en mars 2007 à écrire ses "réflexions" sur l'actualité - essentiellement mondiale - dans la presse officielle cubaine, avant d'entreprendre quelques rarissimes et très discrètes sorties publiques.

Mais depuis le mois dernier, le "Commandant en chef", qui se dit complètement rétabli, a effectué huit sorties publiques, toutes très médiatisées, pour discuter exclusivement des problèmes mondiaux et critiquer la politique de son ennemi de plus d'un demi-siècle, l'"empire" américain.
 
TEXTE REPRIS
sur
LE BLOG DE JACQUES TOURTAUX
Tag(s) : #Internationalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :