Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TEXTE REPRIS
de
Changement de société


Qui a le goût de l’absolu renonce par là au bonheur

Chine : Réinventer l’économie,
une priorité pour 2010
selon la CCPPC


Petit Tigre franchira-t-il la barrière pour aller à l’assemblée Nationale ?


 


Récemment une expérimentation remarquable a lieu dans la province du Henan : le maire d’une ville a confié à la CCPPC locale le choix du maire, parmi 63 candidats sélectionnés par des entreprises et des écoles, c’est un système qui existe à Cuba où ce n’est pas l’appartenance au parti mais la désignation de la base qui sélectionne les candidats, simplement à Cuba le choix est sanctionné par l’ensemble de l’électorat alors qu’en Chine il s’agit d’assemblées regroupant associations, groupes ethniques, une sorte de tentative de société civile ou de double pouvoir trés contrôlé.

Une grande publicité a été accordée à la consultation de cette année, plus encore que d’habitude même si les orientations semblent avoir été en relation étroite avec celles du parti, elles ont refleté les préoccupations de la base, ainsi deux thèmes sont sortis: l’un concerne le logement avec un grand nombre de propositions, l’autre la lutte contre la corruption et plus généralement l’extension du bien être à toutes les couches de la population. Si l’on ajoute à cela le rôle des internautes et la tentative récente de la presse (quelques journaux ) de réclamer la suppression du passeport intérieur. Il est clair que nous sommes en pleine expérimentation sociale…

propositions
Accélérer la transformation de son développement économique sera la priorité de la Chine cette année, a annoncé mercredi le principal organisme de conseil politique du pays.

Jia Qinglin, Président du Comité National de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC) a insisté sur la nécessité de ce changement lors de son discours d’ouverture prononcé lors de la 3e session de la 11e CCPPC.

« Nous devons développer de manière stratégique de nouveaux secteurs et l’industrie des services, favoriser les économies d’énergie et réduire les émissions, et en même temps bâtir une économie circulaire et pauvre en carbone, afin de faire face au changement climatique », a dit M. Jia.

Les membres de la CCPPC doivent travailler ensemble pour contribuer à l’expansion de la demande intérieure et changer le modèle chinois de développement économique, a-t-il déclaré.

Les membres de la CCPPC ont déclaré que la Chine a bien réagi face à la crise économique mondiale qui a débuté en 2008, mais à présent, l’heure est venue de comprendre qu’une économie dont les bases sont des investissements forts et une forte consommation d’énergie n’est pas durable.

« Bien que pour l’économie chinoise, le pire moment soit passé, ses perspectives d’exportations ne sont pas optimistes », a dit Jia Kang, directeur du Bureau de recherche en science financière du Ministère des Finances.

« Le plus gros problème auquel fait face l’économie chinoise reste la restructuration de son économie. C’est un problème qui va nous tenir particulièrement à coeur lors de la session de cette année », a-t-il ajouté.

De la même manière, certains analystes ont souligné que la clé du changement de l’économie chinoise réside dans le passage d’une économie basée sur les investissements et les exportations à une économie basée sur la consommation.

« Je suis ravi de constater que la CCPPC, en tant que principal organisme de conseil du gouvernement, et qui compte des personnes éminentes provenant de différents secteurs, insiste sur la transformation de l’économie », a déclaré Chi Fulin, économiste.

Un autre problème sur lequel la CCPPC a insisté est le fossé grandissant entre les riches et les pauvres.

« Nous devons proposer des solutions afin d’ajuster la redistribution de la richesse nationale, améliorer l’équité des services sociaux de base et stimuler l’assurance sociale à destination des pauvres », dit M. Jia.

D’après des études du Ministère des Finances, la redistribution de la richesse nationale est actuellement « très déséquilibrée », 10% des personnes les plus riches détenant 45% de la richesse dans les zones urbaines.

« Les problèmes sociaux causés par cet énorme fossé sont des plus importants », a déclaré Pan Qinglin, membre de la CCPPC.

« Afin de mieux redistribuer la richesse nationale, je suggère l’adoption d’une taxe sur les produits de luxe », dit-il.


Créée en 1949, la CCPPC est composée de membres éminents de la société qui souhaitent servir de conseillers au Gouvernement et aux autorités législatives et judiciaires du pays.


Sessions de l’APN et de la CCPPC 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



La Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) est une assemblée placée sous la direction du Parti communiste chinois  La CCPPC se réunit une fois par an en même temps que la session plénière de l’Assemblée nationale populaire qui a lieu en ce moment.  La CCPPC regroupe les représentants des huit « partis démocratiques » et des organisations ayant fait alliance avec le PCC au sein du front uni patriotique lors de la guerre civile entre 1946 et 1949. Cette assemblée permet à l’État et au parti communiste de consulter les divers groupes ethniques et les organisations avant de décider des lois et décrets. Des assemblés semblables existent également aux niveaux provincial et local (mairies).
Tag(s) : #Internationalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :